CENDRARS, Blaise - commentaires