Vogüé, Jean de

Militaire, homme d’affaire et industriel (1898-1972)

Chargé de la commercialisation du sucre, il est l’initiateur de la Compagnie Commerciale de Sucreries Réunies (CCSR). Il ne cesse d’innover dans le conditionnement et le marketing en créant différents types de sucres. En 1945, il participe activement à la reconstruction de La sucrerie d’Eppeville .


Sucrerie d’Eppeville Crédits : Région Picardie

Il entame d’abord une carrière militaire en entrant à l’Ecole navale en 1916, à l’âge de 18 ans. En 1928, il quitte la Marine pour devenir directeur adjoint d’Edmé Sommier, à la tête de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies. Chargé notamment de la commercialisation du sucre, il est l’initiateur de la Compagnie Commerciale de Sucreries Réunies (CCSR) qui lui permet de s’affranchir des raffineurs. Il crée les deux marques « Tour », pour le sucre destiné à l’industrie, et la marque « Sol » pour la consommation grand public. Il ne cesse d’innover dans le conditionnement, en créant notamment les paquets de sucre en poudre avec bec verseur. On lui doit également la création « Confisuc » spécialement destiné aux confitures.

En 1945, il est nommé Président directeur général de La Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies CNSR et participe activement à la reconstruction de La sucrerie d’Eppeville. Il sera également l’un des artisans actifs de la création de Générale Sucrière en 1968, dont il sera l’un des administrateurs jusqu’à sa mort en 1972.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Service Régional de l’Inventaire

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.