Vimeu Industriel

Communauté de Communes de la Somme

Elle regroupe 14 communes de la Somme autour de Friville Escarbotin, s’étend sur 87 km2 et compte 17723 habitants.


Friville Escarbotin, maison de retraite - Friville Escarbotin, maison de retraite Crédits : CRDP d'Amiens

La communauté de communes se centralise dans la commune de Friville Escarbotin dans la Somme. Selon une étude de l’INSEE de 1999, la communauté de commune occupe la 9e place en terme de population sur les 29 communautés de communes du département.

Créée en 1964, elle s’appelait « Syndicat à Vocation Multiple du Vimeu » (SVMV) et regroupait les communes de Friville, Fressenneville, Feuquieres, Woincout, Chepy, Meneslies, Yzengremer. Elle analyse les besoins du Vimeu industriel et met en place ses premières réalisations en 1966.

Ses compétences :

  • l’assainissement,
  • les zones industrielles,
  • les équipements sportifs,
  • la collecte et le traitement des ordures ménagères,
  • le ramassage scolaire,
  • l’amélioration du réseau routier...

Ensuite les communes de Valinnes, Nibas, Bourseville, Tully, Aigneville, Ochancourt et Bethencourt entrent progressivement dans la communauté.

Au fil du temps, de nouvelles communes rejoignent la communauté de communes qui évolue pour devenir Établissement Public de Coopération Intercommunal (EPCI) sous le nom de Communauté de Communes du Vimeu Industriel (CCVI), le 1er janvier 1997.

Les présidents

  • Charles Saint-Germain de 1964 à 1977 : maire de Woincourt
  • François Vauquelin de 1977 à 1983 : maire de Feuquières en Vimeu
  • Jacques Mullesch de 1983 à 2001 : maire de Tully
  • Guy Roussel de 2001 à 2003 : maire de Friville Escarbotin
  • Noël Ricouard de 2003 à 2008 : maire de Fressenneville
  • Bernard Davergne en poste depuis le 14 avril 2008 : maire de Feuquieres en Vimeu

Les communes de la communauté

  • Aigneville (en picard : Aingville )
  • Béthencourt sur Mer ( Bétincourt )
  • Bourseville ( Borséville )
  • Chepy ( Chpy )
  • Feuquières-en-Vimeu ( Feutchère )
  • Fressenneville ( Freuchéneville )
  • Friville-Escarbotin ( Freuville-Équèrbotin )
  • Ochancourt ( Ochincourt )
  • Ménéslies ( Él Meillie )
  • Nibas ( Nibo )
  • Tully ( Tully )
  • Valines ( Valainne )
  • Woincourt ( Wincourt )
  • Yzengremer ( Zinguèrmeu )

Anciens ateliers à Friville-Escarbotin


Friville Escarbotin, anciens ateliers - Friville Escarbotin, anciens ateliers Crédits : CRDP d'Amiens

L’industrie a essaimé les campagnes picardes dès le XIXe siècle, particulièrement dans les vallées où les rivières fournissaient l’énergie mécanique nécessaires aux machines en entraînant une roue à aube. La présence d’eau de qualité était indispensable pour le travail des textiles et les rivières servaient d’exutoire aux eaux sales des ateliers. Les nappes souterraines picardes subissent encore aujourd’hui les conséquences de cette pollution.

Beaucoup de rivières virent s’établir le long de leur cours des usines qui ont assuré une certaine prospérité dans les campagnes picardes et y ont maintenu des densités de population longtemps élevées.

Aujourd’hui la plupart de ces usines ont disparu. 

Maison de retraite

L’ancien château de Friville Escarbotin a été reconverti en résidence pour personnes âgées. Beaucoup de villes rurales ont accueilli de tels établissements devenus indispensables avec l’allongement de la durée de vie et la forte croissance des effectifs de personnes très âgées. Ces petites villes mettent en avant le calme et la qualité de leur environnement. Elles y trouvent l’avantage de créations d’emplois, un regain d’activité et de ressources fiscales. 

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; CRDP Picardie

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.