Vigne en Picardie

Si le champagne picard possède aujourd’hui une certaine renommée, on sait moins que la Picardie fut au Moyen Âge une région viticole.


Vignes - Vignes en Picardie Crédits : SareeOpalace

Propagée en Gaule sous la domination romaine, la vigne s’est répandue dans les régions du nord dès le haut Moyen Âge, notamment grâces aux moines. On en trouve une trace dès 662 dans la charte de fondation de l’abbaye de Corbie.

Le succès de la vigne amène 318 communes de la Somme à la cultiver. La banlieue d’Amiens compte, en 1433, 112 hectares de vignes réparties entre une centaine de famille de vignerons regroupés dans une corporation qui obtient ses statuts en 1468. Le vin est au Moyen Âge un produit de consommation courante.


- Vendanges en Picardie Crédits : CRDP d'Amiens

Cette culture impacte la toponymie, puisque l’on trouve des lieux-dits Les vignes à foison.

Le recul de la viticulture est net à partir du début du XVIIe siècle jusqu’à la disparition totale de la vigne fin XIXe siècle, à l’exception du Sud de l’Aisne, où est produit le champagne picard.

On peut attribuer cette disparition aux conditions climatiques peu propices à la vigne et aux progrès des transports permettant de faire venir le vin du Sud.


Vendange - Vendanges en Picardie Crédits : S. Lefebvre

La vigne a été remplacée à certains endroits par les pommiers à cidre

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.