Vélain, Charles

Géographe, géologue et explorateur (1845 - 1925)

Il crée l’enseignement de la géographie physique en France et publie de nombreux mémoires originaux, notes et articles de revue, sur la géologie, la pétrologie et la géographie physique. Dès 1876, il collabore au Service de la Carte Géologique de la France au 80.000e.


Timbre à l’effigie de Charles Vélain - Timbre à l'effigie de Charles Vélain

Après des études de pharmacie, Charles Vélain, né à Château-Thierry en 1845, petit-fils d’un cultivateur de Pargny-Filain, devient préparateur de géologie à la Sorbonne. Il a été désigné pour participer à plusieurs expéditions astronomiques au cours desquels il effectue de nombreuses explorations.

De retour en France après ses expéditions, Charles Vélain poursuit une carrière brillante d’universitaire : maître de conférences en 1877, professeur suppléant en 1888, chargé de cours puis professeur titulaire en 1892 de la chaire de géographie physique qu’il avait contribué à créer en lui adjoignant un laboratoire considéré comme l’un des modèles du genre.

D’autre part, il fut attaché, dès 1876, comme collaborateur principal au Service de la Carte Géologique de la France au 80.000e.

Charles Vélain fut l’auteur d’un nombre considérable de mémoires originaux, notes et articles de revue, sur la géologie, la pétrographie et la géographie physique, particulièrement la vulcanologie.

Ses travaux font autorité en la matière. Certains lui valent plusieurs récompenses comme le prix Delalande-Guérineau de l’Académie des sciences en 1877.


Géologie stratigraphique de Charles Vélain - Géologie stratigraphique de Charles Vélain

Plusieurs toponymes attribués par lui sur l’île Amsterdam, rappellent la mission astronomique française de 1874 : les cratères Dumas, le cratère Hébert, les cratères Vénus, le mont de la Dives, le mont du Fernand.

Il meurt à Paris en 1925. 

Un toponyme porte son nom, donné, en 1963, par le professeur de géologie P. Bellair : le mont Charles Vélain, dans la Péninsule Rallier du Baty aux Kerguelen.

« Personnalité des plus remarquables de la science géographique de notre pays, il a été le créateur de l’enseignement de la géographie physique en France, et il en a occupé la première chaire magistrale à la Sorbonne… ». (Larousse mensuel, septembre 1925) 

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.