Usines textiles de Vignacourt

Tissus élastiques et filets de pêche

L’usine textile de 1852, devient usine de caoutchouc en 1897, puis fabrique des filets de pêche en 1908. Elle est reprise vers 1980 par les Ateliers de Vignacourt, spécialistes de la cloison pour ateliers et bureaux. L’usine de tissus élastiques et de caoutchouc, née vers 1880 du regroupement d’ateliers, a cessé toute activité en 1970.


Usines textiles de Vignacourt, rue Thuillier-Buridart Crédits : Ministère de la Culture/Région Picardie/ T. Lefébure (photographie),1988

Vignacourt. Rue Thuillier-Buridart.

L’usine textile construite au milieu du XIXe siècle (cheminée d’usine datée de 1852) appartenait en 1882 à Marie-Amélie Bompain. A partir de 1897, elle fut gérée par un groupe de professionnels du caoutchouc dont la raison sociale en 1905 est société Mouilhau, Fayaud, Chevreau, Laurain et Cie. Cette société est reprise en 1908 par Paul Thuillier Buridart, fabricant de filets, et réunie en 1920 à la Société Française du Filet de Pêche. Divers travaux mal identifiés ont été réalisés dans le premier quart du 20e siècle, mais les transformations les plus importantes ont été apportées après l’installation de l’usine de construction métallique dite « ateliers de Vignacourt », dans les années 1980.

 

Vignacourt, 66 rue du Commandant-Crognier.

L’usine de tissus élastiques et de caoutchouc est née vers 1880 du regroupement de divers ateliers dispersés dans la ville. L’atelier de retordage Clément Lefebvre (place de la Ville) est signalé en 1882 et transformé en fabrique vers 1893. La fabrique de cotons câbles Thuillier, Desmarest et fils se situait rue de la Ville. Le regroupement de ces deux entreprises avec celle d’Emile Pauchet, se fit sous l’égide de la Société Française des filets de pêche dont l’activité s’exerçait aussi dans l’autre usine de Vignacourt. La fabrication a cessé vers 1970, les éléments les plus anciens sont la conciergerie et le bureau, construits vers 1880 ; de constantes transformations sont attestées sur les ateliers de fabrication vers 1901, 1910, 1913.

 
Usines textiles de Vignacourt, rue du Commandant-Crognier Crédits : Ministère de la Culture/Région Picardie/ Phot'R (photographie),1988

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.