Usines de bonneterie de Rosières-en-Santerre

Mise en service : 1910 et 1929

Les deux usines ont cessé leur activité. L’une d’entre elles a été reconvertie pour l’industrie chimique.


Bonneterie de Rosières-en-Santerre Crédits : Ministère de la Culture/Région Picardie/ B.Dufournier,1991

Rosières-en-Santerre, 13 rue de Caix.

L’usine de bonneterie est issue d’une affaire connue en 1910. Le bureau et l’atelier datent en partie du 1er quart du XXe siècle ; les ateliers ont été agrandis au milieu du XXe siècle. En 1952, l’usine est connue sous la raison sociale Société des Éts Sonntag Pion S.A.R.L.(bas, demi-bas, chaussettes, socquettes).

 
Bonneterie de Rosières-en-Santerre Crédits : Ministère de la Culture/Région Picardie/ B.Dufournier,1991

Rosières-en-Santerre, 2 place de la République .

L’usine de bonneterie a été construite vers 1929 par la S.N.C. Fribourg (anciennement S.A. des Éts Fribourg frères). En 1952, l’entreprise, qui produit des chaussettes et des maillots, est connue sous l’appellation l’Amiénoise Textile. Devenue Maréchal L. et J., en 1962, elle était alors spécialisée dans les tentes de camping.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Service Régional de l’Inventaire

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.