Université de Picardie Jules Verne

UPJV (1970)

L’université picarde se veut interdisciplinaire et régionale. Elle est présente dans six villes de Picardie, et comprend un pôle recherche dont les axes forts sont la chimie, la santé....


Le campus universitaire au sud de l’agglomération d’Amiens - Le campus universitaire au sud de l'agglomération d'Amiens Crédits : CRDP d'Amiens

Après un long processus, l’université de Picardie est née officiellement, par décret, le 17 décembre 1970. Elle se veut interdisciplinaire et régionale.

En 1991, elle est baptisée université de Picardie Jules Verne, en hommage au célèbre écrivain qui vécut de longues années à Amiens.

A la rentrée universitaire 2011, l’Université de Picardie Jules Verne comptait quelques 23000 étudiants, dont 10% d’étudiants étrangers et 1248 enseignants et enseignants-chercheurs.

Cette présence de la recherche et des études post-baccalauréat se décline sur l’ensemble du territoire picard. 

L’UPJV est présente dans 6 villes de Picardie : Amiens, Beauvais, Creil, Saint-Quentin, Laon, Cuffies-Soissons. 

Présidée depuis 2011 par Michel Brazier, l’Université comprend douze facultés, deux écoles doctorales et neuf instituts.

Elle accueille un pôle de recherche réputé qui comprend 34 équipes dont 8 sont associées au CNRS dont deux dans le domaine de la chimie, axe fort des activités scientifiques de l’université.

Parmi les autres domaines d’excellence : mathématiques fondamentales et appliquées,informatique, science politique, santé avec deux projets soutenus par l’INSERM

Les origines


L’université d’Amiens - L'université d'Amiens Crédits : Dreoferkie, Creative Commons

Dans les années 60, Amiens regroupait une école nationale de médecine et de pharmacie, une école de droit, un collège scientifique universitaire et une école de lettres. Dépendant de l’Académie de Lille, ces établissements ne dispensent pas la totalité des cycles d’études, ce qui oblige les étudiants à se déplacer dans le Nord.

Il faut attendre l’obtention d’une Académie à Amiens en 1964, avec Robert Mallet à sa tête, pour que l’Université de Picardie puisse exister.

Robert Mallet s’est inspiré des campus américains, lieux d’enseignement, de recherche mais aussi lieux de vie pour les étudiants et les enseignants-chercheurs. 

L’Université d’Amiens existe en tant que telle dès 1968, les statuts de 1970 créent l’Université de Picardie .

Le projet initial au sud d’Amiens


Ancien campus au sud d’Amiens - Ancien campus au sud d'Amiens Crédits : CRDP d'Amiens

En 1970 s’ouvrirent les installations du campus universitaire créé sur la campagne, à la sortie sud-ouest de la ville. Le concepteur du projet, le recteur Robert Mallet, s’inspire des campus américains, lieux d’enseignement, de recherche mais aussi lieux de vie pour les étudiants et les enseignants-chercheurs.

Se sont installés : au centre à gauche, la bibliothèque universitaire, les facultés de Droit, d’Économie, de Lettres, d’Histoire-Géographie, de Langues ; en bas à droite : l’Institut universitaire de technologie (IUT).

On peut voir au centre et à droite de la photo les installations sportives, plusieurs cités universitaires.

L’ambitieux projet initial n’a pas été mené à terme. Les nouveaux locaux universitaires sont implantés au centre-ville qu’ils contribuent à rénover et à animer.

Les facultés de Droit et d’Économie viennent de quitter le campus pour s’installer au pied de la cathédrale.

La construction du campus amorça l’urbanisation du sud-ouest de l’agglomération où furent ensuite bâtis le Centre hospitalier régional et des quartiers résidentiels de qualité. 

L’université de Picardie Jules Verne à Amiens

Dans le département de la Somme, le campus d’Amiens, le site principal de l’U.P.J.V., possède :

11 U.F.R.(Unités de Formation et de Recherche),

l’I.U.F.M. (Institut universitaire de formation des Maîtres),

l’I.U.T.(Institut universitaire de Technologie),

l’I.A.E.(Institut d’administration des Entreprises),

l’I.P.A.G.(Institut de Préparation à l’Administration Générale).

Créée en 1968, l’Université d’Amiens s’organise en 3 pôles géographiquement distincts.

Les facultés de médecine et de pharmacie sont situées rue des Louvels, en centre-ville, sur les boulevards dits « extérieurs », qui marquent le développement de la cité amiénoise et de ses faubourgs au XIXe siècle.


L’université de Picardie Jules Verne à Amiens - quartier Saint Leu - L'université de Picardie Jules Verne à Amiens - quartier Saint Leu

Les facultés de droit et d’économie sont achevées en 1993, face au quartier Saint Leu, en contrebas de la cathédrale.


Le campus de l’’université de Picardie Jules Verne à Amiens - Le campus de l''université de Picardie Jules Verne à Amiens Crédits : CRDP d'Amiens

L’ancien campus qui regroupe les facultés d’histoire-géographie, de langues, de sciences humaines, de lettres est situé à l’extérieur et au sud de l’agglomération.

Évolutions prévues

  • Profitant de l’actuel regroupement en un site – au sud de la ville- des C.H.U. Nord et Sud ( centres hospitaliers universitaires), Amiens métropole , la communauté de communes de l’agglomération amiénoise, entend implanter non loin de là les facultés de médecine et de pharmacie. Ces rapprochements devraient faire naître au sein de ces milieux scientifiques de nouvelles synergies.
  • Le projet de réhabilitation de la Citadelle est actuellement en cours de finalisation pour accueillir, à l’horizon 2014, les 8000 étudiants d’histoire, de lettres et leurs professeurs.

Située au nord de la ville, cette construction d’Ancien Régime offre un ensemble immobilier de 18 hectares, propriété de la ville d’Amiens.
L’ambition affichée des édiles municipaux est de faire du nouveau site universitaire le trait d’union entre les quartiers Amiens Nord, Saint-Maurice, Saint-Pierre, Saint-Leu et le centre-ville, un lieu de vie au lieu d’un verrou géographique.

De nombreux enjeux sont au cœur de ce projet Citadelle : patrimonial, environnemental, social, et universitaire …

La faculté des sciences de la rue Saint-Leu s’avérant trop étroite pour faire face au nombre croissant d’étudiants, les pouvoirs publics engagèrent la construction d’une annexe de proximité, près du canal des Minimes, au coeur d’un quartier Saint-Leu en cours de réhabilitation. L’opération fut intégrée au plan « Université 2000 » et son financement assuré par l’Union européenne, l’État, les collectivités territoriales et la ville d’Amiens, maître d’oeuvre.

Les travaux débutèrent en juillet 1991 et s’achevèrent en février 1993. 1200 étudiants et professeurs prirent possession d’un ensemble voué à l’enseignement magistral (un grand auditorium et deux amphithéâtres plus petits, multiples salles de cours), les travaux pratiques et la recherche.

Le projet d’Henri Gaudin, architecte parisien, fut retenu, au terme d’un concours. Celui-ci a d’abord cherché à privilégier la brique, matériau essentiel du quartier Saint-Leu (habitat, usines, moulins). Il voulut ensuite respecter l’espace et l’environnement en édifiant une structure longue mais peu élevée, un ensemble aéré, ouvert avec de multiples ruptures pour atténuer l’effet de massivité.
L’ensemble du bâtiment suit la courbe d’un des nombreux bras de la Somme. À droite, on remarque l’entrée principale, aux lignes futuristes, généreuses et engageantes. Au premier plan, on distingue l’église Saint-Leu (XVe siècle) ainsi que les maisons ouvrières rénovées, et à l’arrière-plan, le quartier du Pigeonnier (1958).
L’université de Picardie Jules Verne à Amiens, quartier Saint Leu - L'université de Picardie Jules Verne à Amiens, quartier Saint Leu Crédits : CRDP d'Amiens

On installa ici : au centre à gauche, la bibliothèque universitaire, les facultés de Droit, d’Économie, de Lettres, d’Histoire-Géographie, de Langues ; en bas à droite : l’Institut universitaire de technologie (IUT). On bâtit des installations sportives, plusieurs cités universitaires (au centre et à droite). Aujourd’hui les idées ont changé. On a renoncé à mener à son terme l’ambitieux projet initial et préféré implanter les nouveaux locaux universitaires au centre-ville qu’ils contribuent à rénover et à animer. Les facultés de Droit et d’Économie viennent de quitter le campus pour s’installer au pied de la cathédrale. La construction du campus amorça l’urbanisation du sud-ouest de l’agglomération où furent ensuite bâtis le Centre hospitalier régional et des quartiers résidentiels de qualité.

L’université de Picardie Jules Verne à Beauvais


L’université de Picardie Jules Verne à Beauvais - L'université de Picardie Jules Verne à Beauvais Crédits : CRDP d'Amiens

Beauvais accueille un IUT et une antenne de l’Université de Picardie Jules Verne, au 52 boulevard Saint-André, au cœur du centre-ville de l’agglomération.

A la rentrée 2011, le site accueillait 368 élèves, se préparant pour 5 licences universitaires différentes :

  • deux licences scientifiques (mention S.V.T. ou Sciences et Vie de la Terre et mention Chimie),
  • deux licences dans les domaines des Arts, Lettres et Langues (mention L.E.A. ou Langues étrangères appliquées et mention lettres)
  • une licence professionnelle d’Accueil professionnalisé des publics à besoins spécifiques, où il s’agit de « former des professionnels à accueillir, adapter les produits et les structures aux publics handicapés et/ou âgés dans les diverses administrations (hôpitaux, poste, tribunaux, mairies) et structures touristiques, ludiques et culturelles », nous précise le site internet de l’U.F.R.
  • Depuis le mois de septembre 2001, l’Institut Universitaire Tous Àges (ou I.U.T.A.) de l’Université de Picardie a ouvert une antenne sur le site universitaire de Beauvais, boulevard Saint-André.


L’université de Picardie Jules Verne à Beauvais - L'université de Picardie Jules Verne à Beauvais Crédits : CRDP d'Amiens

L’université de Picardie Jules Verne à Saint-Quentin

  • I.N.S.S.E.T.(Institut Supérieur des Sciences et Techniques),
  • I.U.T..

L’université de Picardie Jules Verne à Laon

Antennes de l’I.U.T. et de l’I.U.F.M. 

L’université de Picardie Jules Verne à Cuffies-Soissons

Site de l’I.U.T. de l’Aisne,

antenne des Sciences du Sport.

L’université de Picardie Jules Verne à Creil

 À Creil est logé le premier site de l’I.U.T. de l’Oise.,

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; CRDP Picardie

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.