Tourisme et Handicap

Label créé par l’association Tourisme et Handicaps

Ce label contribue à rendre les équipements touristiques et de loisirs accessibles à tous, handicapés mais aussi seniors, femmes enceintes, enfants. Tous les professionnels du tourisme peuvent obtenir le label s’ils en respectent les critères. Plus de 140 structures touristiques et de loisirs sont labellisées en Picardie en 2010.


Logo tourisme et handicaps Crédits : Association tourisme et handicaps
 
Présentation du label Tourisme et Handicap

Le label Tourisme et Handicap est un label créé par l’association Tourisme et Handicaps en 2001. Il contribue à rendre les équipements touristiques et de loisirs accessibles à tous : personnes en situation de handicap mais aussi seniors, femmes enceintes, enfants...

Mise en place du label

Le libre accès aux vacances, aux sports et aux loisirs représente un facteur primordial d’intégration sociale et d’épanouissement personnel pour ceux qui sont concernés par une gêne ou un handicap. C’est un droit fondamental inscrit dans la loi dite de lutte contre les exclusions du 29 juillet 1998. Toute personne qui se trouve en situation de handicap, définitive ou momentanée, doit avoir la liberté d’accéder aux activités, services et sites touristiques en toute autonomie. L’association Tourisme et Handicaps, soutenue par le Ministère du Tourisme, poursuit cet objectif depuis 2001 avec la création du label Tourisme et Handicap.

Chaque région de France a été chargée de mettre en œuvre le label par le biais des Délégations régionales au Tourisme. En Picardie, la Délégation régionale au Tourisme, les Comités départementaux et régional du Tourisme, ainsi que les Offices de tourisme et syndicats d’initiative ont mis en place le label depuis 2003.

Le label Tourisme et Handicap répond à la demande des personnes à besoins spécifiques qui veulent pouvoir choisir leurs vacances, se distraire, partir seules, en famille ou entre amis, où elles le souhaitent et comme tout le monde.

 

Rendre le tourisme accessible aux personnes en situation de handicap

L’une des avancées importante du label Tourisme et Handicap est la prise en compte de quatre types de déficiences : auditives, mentales, motrices et visuelles.

De plus, le public ciblé par le label ne se limite pas aux personnes handicapées, mais regroupe toute personne à besoins spécifiques au sens large. En effet, les aménagements réalisés en faveur des personnes handicapées profitent à une large partie de la population : par exemple les seniors, les familles promenant leur enfant en poussette, les femmes enceintes, les personnes de petite taille, les enfants... Grâce au label, toute cette clientèle à besoins spécifiques bénéficie d’une information fiable et objective sur l’accessibilité des sites touristiques et de loisirs.

Tous les professionnels du tourisme peuvent engager leur établissement dans la démarche :
- les hébergements (hôtels, chambres d’hôtes, meublés, gîtes ruraux, campings, résidences de tourisme, villages de vacances...)
- les restaurants
- les sites de visites (musées, salles d’exposition, monuments, châteaux, parcs et jardins...)
- les équipements de loisirs à vocation touristique (salles de spectacle, piscine, parc à thème, ferme pédagogique, base de loisirs, plages et zones de baignade de plein air, itinéraires de randonnées...)
- les offices de tourisme.

Pour bénéficier du label, le respect d’un certain nombre de critères d’accessibilité est requis. L’association Tourisme et Handicaps a donc rédigé un certain nombre de cahiers des charges.
 

L’attribution du label

L’obtention du label Tourisme et Handicap est une démarche volontaire. La labellisation implique l’analyse de l’équipement par des enquêteurs qui sont appelés évaluateurs et qui travaillent en binôme, composé d’un professionnel du tourisme et d’une personne issue d’une association représentative du handicap. Leur évaluation repose sur une grille détaillée établie à partir d’un référentiel national. Les évaluateurs doivent suivre une formation qui leur permet de maîtriser les critères du label.

C’est une commission départementale ou régionale de concertation et d’attribution du label « Tourisme et handicap » animée dans la plupart des cas par le Comité régional ou départemental du tourisme se prononce sur la conformité des équipements aux critères du label. Cette instance respecte le principe de parité entre milieux du tourisme et du handicap : un collège tourisme et un collège handicap, constitué de membres d’associations représentant quatre types de handicap (auditif, mental, moteur, visuel). Parfois des professionnels du tourisme prennent part à cette commission.

Si l’avis est positif, le dossier est transmis à la commission nationale Tourisme et Handicap qui délibère à son tour et certifie la labellisation par la signature d’une charte. Dans le cas contraire, la commission régionale transmet au prestataire un rapport évoquant ses forces et ses faiblesses lui permettant d’apporter des améliorations nécessaires pour l’obtention du label. C’est l’association « Tourisme et Handicaps » qui attribue le label et remet une charte d’engagement du labellisé, garantissant l’accueil et la préservation de l’accessibilité permanente du site. Le label peut être accordé pour un, deux, trois ou quatre handicaps (moteur, visuel, auditif, mental) auquel est associé un pictogramme particulier. Il est attribué pour une durée maximale de cinq ans, renouvelable après contrôle du maintien des critères d’accueil et d’accessibilité.

Le nombre de sites labellisés Tourisme et handicap est passé de 3205 sites en janvier 2009 à 3858 sites en janvier 2010.
 
Jardins de Valloires Crédits : Comité régional du tourisme

Promotion du label

Afin que les touristes et visiteurs en situation de handicap connaissent les lieux labellisés susceptibles de les accueillir, plusieurs sites internet et brochures sont éditées. Le site d’Atout France, opérateur unique de l’État dans le secteur du tourisme propose une liste des équipements labellisés.

En Picardie, la Délégation régionale au Tourisme, les Comités départementaux et régional du Tourisme, ainsi que les Offices de tourisme et syndicats d’initiative ont mis en place le label Tourisme et Handicap depuis 2003.

Plus de 140 structures touristiques et de loisirs sont labellisées en Picardie en 2010. Un site internet présente cette offre adaptée aux internautes.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comité régional du tourisme de Picardie

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Jean-Luc

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.