Tissus du futur

Le textile matériau d’avenir, avec le pôle de compétitivité UP-Tex

Les tissus d’avant-garde composent les vêtements mais sont aussi
présents dans de nombreux autres domaines : automobile, bâtiment,
agriculture, chirurgie, etc.


Le pôle UP-tex est une association d’entreprises, de centres de recherches et de transferts de technologies labellisée pôle de compétitivité par l’Etat. En 2015, le pôle a pour ambition de devenir un pôle européen de référence pour les Matériaux Textiles Avancés, la Polysensorialité, le Design et la Customisation de Masse.

L’ambition du Pôle UP-tex ?

• être un fédérateur des meilleures compétences pour l’élaboration et l’optimisation des projets,

• mettre le matériau textile au coeur des matériaux de l’avenir, par des utilisations innovantes en termes de fonctionnalités et d’usages, permettant ainsi de nombreux et nouveaux débouchés dans des secteurs à forte valeur ajoutée,

• accélérer de développement des marchés et des activités liés aux Matériaux Textiles Avancés par la mise en oeuvre de programmes scientifiques et de projets collaboratifs de Recherche & Développement (R&D) associant les entreprises et les laboratoires de recherche,

• favoriser le développement de l’innovation aux plans scientifique, technologique, industriel, ainsi qu’au niveau immatériel, organisationnel et managérial, notamment, à travers le Design et la customisation de masse,

• répondre aux nouvelles attentes des consommateurs en produits personnalisés dans une démarche de développement durable.

Quels secteurs d’activité ?

• La santé : le matériau textile doit permettre de répondre à des soins ciblés, à l’élaboration de procédés thérapeutiques dans des environnements stériles, biocompatibles avec des applications telles que le textile chirurgical, les orthèses et prothèses, les articles de contention, ...

• Les transports : automobile - aéronautique - ferroviaire : le matériau textile doit répondre à des contraintes de sécurité de plus en plus strictes : tenue aux chocs, résistance au feu, poids, normes environnementales... (ex : airbags, ceintures, textiles sous capot, habitacle ferroviaire…).

• Le bâtiment : spécifiquement dans l’isolation thermique et phonique, l’étanchéité des toitures et des terrasses, la protection des murs, la rénovation des bâtiments.

• Les sports et loisirs : parmi les applications textiles, la fabrication de cadres de vélo, de coques de bateaux, de raquettes de tennis, des produits toujours plus performants où la technique et les propriétés fonctionnelles s’allient aux caractéristiques esthétiques.

• L’équipement de protection : les vêtements de pompier, les vêtements de travail, les gilets pare-balles font largement appel aux propriétés de légèreté, souplesse, solidité, apportées par le textile.

UP-tex en chiffres

Plus de 140 membres
19 laboratoires.
Entre 2005 et 2012 :
83 projets labellisés et financés pour un budget total de 174 Millions d’euros dont 70 projets labellisés et financés en R&D et innovation pour un budget total de 124 Millions d’euros.
Plateforme de veille en 2012 : 17 bulletins de veille sur les Textiles Techniques.

Le territoire du Pôle est prioritairement le Nord - Pas-de-Calais et la Picardie, mais toutes les entreprises participant au développement de la filière textile peuvent adhérer et bénéficier des services du Pôle UP-tex quelle que soit leur localisation.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.