Tissages de jute d’Allery

Quatre usines établies entre 1920 et 1950

Les quatre usines ont cessé leur activité dans les années 1960.

Allery. 140 rue du 8-Mai

Les premiers ateliers du tissage de jute Dufour aîné ont été construits au début du XXe siècle. Vers 1952, l’entreprise était en S.A.R.L., sous la raison sociale Dufour F. et Fils (jute et fibres dures, toile d’emballage, toile forte). Devenue, après 1962, l’entreprise Couillet, l’usine a été transformée et agrandie pour la société Moulages Plastiques du Nord.

 
Tissages de jute d’Allery, rue du 8-mai Crédits : Ministère de la Culture/Région Picardie/ Phot'R (photographie),1988

 

Allery. 359 rue du Bas-Quayet

Le tissage Albert Lefebvre, construit peu avant 1952, fabriquait des toiles de jute, des fibres dures et toiles à sacs. La production a été interrompue avant 1975.

 
Tissages de jute d’Allery , rue du Bas-Gayet Crédits : Ministère de la Culture/Région Picardie/ Phot'R (photographie),1988

 

Allery, 126 chemin de la Messé

Le tissage de jute, construit autour de 1900 avec remises et logement patronal, a été agrandi au milieu du XXe siècle (ateliers de fabrication en sheds). En 1952, l’entreprise était sous la raison sociale Raymond Niquet.

 
Tissages de jute d’Allery, chemin de la Messé Crédits : Ministère de la Culture/Région Picardie/ Phot'R (photographie),1988

Allery, 234 chemin de la Messé

Le tissage de jute a été construit et dirigé après la première guerre mondiale par divers représentants de la famille Darras. L’usine à été reprise en 1969 par le groupe Dollfus Mieg, et transformée en usine d’habillement sous le nom la Fermeture Ailée (rubans de fermeture éclair). Elle est ensuite devenue une usine de matières plastiques (Plastidécor).
Tissages de jute d’Allery, chemin de la Messé Crédits : Ministère de la Culture/Région Picardie/ Phot'R (photographie),1988

Le tissage de jute, de toiles d’emballage et sacs est construit vers 1880, pour Edouard et Jean-Baptiste Darras, qui constituent la société Darras Frères. La chaufferie et sa cheminée, construits en 1885, datent de cette période. La machine à vapeur, installée vers 1885, a été démontée en 1928. L’usine est agrandie d’un atelier à usage de pièce de séchage au milieu du XXe siècle, puis d’un nouvel atelier de fabrication en 1969. La production a été interrompue en 1986. L’usine a compté environ 50 métiers.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Service Régional de l’Inventaire

Vos commentaires

  • Le 22 mai 2016 à 12:12, par BIGARNET En réponse à : Tissages de jute d’Allery

    c est avec nostalgie que je vois tous ce patrioine industriel évanoui en fumée à cause des gros patrons qui se sont bien enrichis sur le dos des salariés qui ont fait grandir l entreprise à la sueur de leur front
    aujourd’hui il ne reste que des ruines !!!!
    dommage que aucun politique ne s’occupe de l avenir des salariés et des villages
    ce village d’ALLERY est le berceau de ma famille qui se sont crevés à la tâche pour de maigres rémunérations alors que les patrons se sont enrichis sur leur dos
    je voudrais rendre hommage à tous ses ouvriers morts et leur famille qui galèrent avec de maigres retraites et ressources (chomage)

    je souhaiterais que les conseils régionaux actuels ont plus de respects pour ces gens courageux du TRAVAIL

    une républicaine gauliste. et humaine

    Répondre à ce message

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.