Tabuteau, François

Explorateur et ingénieur (1921 - 2000)

Après avoir été, entre autres, capitaine au long cours, il participe au premier voyage sur le Charcot puis aux deux premières expéditions antarctiques de Paul Emile Victor en Terre Adélie en 1950 et 1951.

Un explorateur polaire clermontois...

François Tabuteau

Parmi les habitants de Clermont François Tabuteau a acquis une importante notoriété en participant à plusieurs expéditions polaires avec le très célèbre explorateur Paul Emile Victor.

François Tabuteau, né le 6 mai 1921 à Bécon les Bruyères, passa sa jeunesse à Clermont où son père était assureur rue de Beauvais (devenue rue Martin du Gard) au N° 27-29.

Après avoir fait ses études au collège de Clermont, il prépare l’Ecole Navale, puis passe les épreuves des EOR (Elèves Officiers de Réserve) à Alger en 1943, devient officier à la « Transat » (Compagnie Générale Transatlantique, Antilles-Amérique), puis Capitaine au long cours en 1948. Détaché de la Transat en juillet 1949, il participe au premier voyage sur le Charcot puis aux deux premières expéditions antarctiques de Paul Emile Victor en Terre Adélie à Port Martin en 1950 et 1951, comme hydrographe, observateur astronomique et navigateur (1).

Après son retour, il écrivit en 1955 un roman Yaka, préfacé par Paul Emile Victor, qui raconte la vie réelle d’une petite chienne de Terre Adélie parmi un groupe d’explorateurs dans cet univers polaire. Un exemplaire de cet ouvrage est à la disposition des lecteurs à la SAHC (Société Archéologique et Historique de Clermont (cf. Bibliographie). Dans les mêmes années, sur invitation du Syndicat d’Initiatives Clermontois de l’époque, présidé par un commerçant photographe de la ville (M. Pauphilat), il présenta dans la salle de cinéma Gambetta une conférence sur son séjour en Terre Adélie enrichie de photos et films montrant les conditions de vie et de travail assez « sévères » qui existaient dans cette région du pôle sud, surtout qu’il était parti pour un séjour volontaire de deux ans sans revenir en France. Plusieurs membres actuels de la SAHC ont d’ailleurs assisté à cette conférence. François Tabuteau a fini ses jours en Vendée.

(1) Première expédition en terre Adélie 1949-1951 (site visité le 7 novembre 2011) http://www.aaepf.org/doc_recits/liotard_ta49_51_2.htm

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Drouard, Claude

Vos commentaires

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.