Sucrerie de Vauciennes

Construction 1858

Sucrerie, raffinerie, distillerie et râperie ont fonctionné en coopérative jusqu’en 1958. De modifications juridiques en rachats, l’usine ferme le 31 décembre 1999. En 2001, tout le site est rasé, changeant totalement le paysage et marquant les esprits.

Au cours de son existence, cette usine a comporté une sucrerie, une raffinerie, une distillerie et une râperie. Elle fut bâtie en 1858 sous la raison sociale Petitfils et Cie, équipée d’une machine à vapeur et d’une fabrique de noir animal. Elle fut jusque dans les années 1958, une coopérative agricole avec l’installation de nouvelles machines automatiques. L’usine a fermé le dernier jour de la campagne : le 31 décembre 1999. En 2001, c’est tout le site qui est rasé, changeant totalement le paysage. Cette disparition brutale a marqué tous les esprits notamment celui des ouvriers qui travaillaient depuis longtemps et vivaient dans les maisons ouvrières(1920).

A travers ce témoignage audio, Mémoire Vivante de Picardie revient sur trente ans de travail d’un ouvrier à la sucrerie de Vauciennes.

On peut aussi y entendre le récit d’une ouvrière d’emballage ou encore le témoignage d’un ouvrier breton.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Mémoire Vivante de Picardie

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.