Sucrerie de Montcornet

Fondée en 1866

Cette sucrerie est la première de France à fonctionner avec un système de râperies. En 1976, la sucrerie est contrainte d’intégrer le groupe Sucre-Union, puis elle ferme en 1987.

Sucrerie de betteraves fondée en 1866 par Jules Linard puis dirigée successivement par Léonce Listre (de), neveu de jules Linard, René Listre, Jacques Listre (de père en fils). Jean-pierre Listre, fils de Jacques aurait du reprendre la tete de l’entreprise et des autres sucreries du groupe, mais des mésententes familiales menèrent à la fermeture de la sucrerie de Montcornet en 1987.

L’établissement industriel est le premier de France à fonctionner avec un système de râperies. Dès la première campagne en 1867, la sucrerie est reliée par canalisations à la râperie de Boncourt, construite à proximité de la ferme de Saint-Aquaire.

Le dispositif est ensuite renforcé avec la création de la râperie de Montloué qui sera en activité jusqu’en 1886.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Service Régional de l’Inventaire ; B. Dufournier

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.