Sucrerie d’Abbeville

Créée en 1872

Installée en 1872, reconstruite après la seconde guerre mondiale, cette sucrerie a fermé en 2008, suite à directive européenne visant à réduire la production sucrière.


Sucrerie d’Abbeville Crédits : CRDP d'Amiens

La sucrerie d’Abbeville, rue Jean-Mennesson, naît du nouveau procédé de râperie. Elle est créée en 1872 et six râperies gravitent bientôt autour de l’usine : Abbeville, Mataineville, Saint Riquier, Hallencourt, Quesnoye-le-Montant et Crécy-en-Ponthieu. Elle est connue en 1902 sous la raison sociale Société des Anciennes Sucreries de la Cie de Fives-Lille et devient société des raffineries Say avant 1905.


Sucrerie d’Abbeville - La râperie Crédits : B. Dufournier (photographie), 1988, Ministère de la Culture/Région Picardie

La râperie de betteraves , construite vers 1900, est un des éléments conservés les plus anciens. 


Sucrerie d’Abbeville - Vue aérienne Crédits : Ministère de la Culture/Région Picardie/ Phot'R, 1990

La première Guerre mondiale accélère le processus de concentration, déjà en œuvre à la fin du XIXe siècle. L’essentiel des bâtiments et des installations, bombardés le 20 mai 1940, pendant la campagne de France, est reconstruit. Au début des années 1970, les râperies extérieures sont fermées les unes après les autres, avant que ne fusionnent, en 1973, les sociétés Béghin et Say, propriétaire des lieux depuis 1904. Des magasins et réservoirs industriels ont été édifiées depuis 1960, par la société Béghin-Say. 


Sucrerie d’Abbeville Crédits : CRDP d'Amiens

Tereos, qui a pris la suite de Béghin-Say en 2003, a décidé en 2008 de fermer l’établissement industriel d’Abbeville, dans le cadre de la Directive européenne visant à réduire la production sucrière. Depuis lors, l’ancienne sucrerie, qui comptait 74 salariés, est une friche industrielle attendant une opération de rénovation urbaine. Celle-ci est en projet, la municipalité abbevilloise ayant annoncé en 2011 la création d’une Z.A.C. sur l’emplacement de l’ancien site sucrier.


Sucrerie d’Abbeville Crédits : CRDP d'Amiens  

La vie et le travail d’un ouvrier polyvalent

Dans une enquête de Mémoire Vivante de Picardie , un ouvrier revient sur son quotidien à la sucrerie d’Abbeville. Une vingtaine de séquences audio thématiques sont à découvrir.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; CRDP Picardie

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.