Stevenson, Robert Louis

Écrivain écossais (1850-1894)

Parmi les nombreux périples de l’auteur de L’Île au trésor , il faut citer sa navigation sur les rivières de Picardie, d’Amiens à Pontoise, qui lui inspire son roman Un voyage sur le continent .

« En premier, je suppose, viennent les lettres ; après vient l’aventure ; et depuis que j’ai cédé à celle-ci, je crois que la formule a changé ».

(extrait d’une lettre à Marcel Schwob datée du 19 janvier 1981).
Robert Louis Stevenson à 26 ans

Malgré une santé médiocre, Stevenson (1850-1894) eut une jeunesse écossaise agitée et rebelle. Lors d’un voyage vers la Riviera, il fit escale à Amiens en 1863. Il navigue en août 1876 sur les rivières du nord de la France, traversant la Somme (Amiens), l’Aisne (Origny-Sainte-Benoîte, Etreux, Vadencourt, Moy-de-l’Aisne) et l’Oise (Compiègne, Noyon, Pimprez, Pont-Sainte-Maxence, Creil) pour finir son périple à Pontoise. Il réalisa de très nombreux séjours à travers le monde avant de s’établir dans l’archipel des Samoa, à Upolu en 1889. Il y emménagea définitivement en 1893 et se passionna pour le sort des indigènes opprimés. Il devint une légende vivante.

A lire !

■« An Inland Voyage » [Un Voyage sur le continent] (1878) racontant sa randonnée d’Anvers à Pontoise
■« Voyage avec un âne dans les Cévennes » (1879)
■des essais : « Virginibus puerisque » (1881), "Souvenirs et Portraits (1887)
■des romans : « L’Île au Trésor » (1883), « L’Etrange Cas du Docteur Jekyll et de Mster Hyde » (1886), « La Flèche noire » (1888), « Le Maître de Ballantrae » (1889), « Dans les mers du Sud » (1890)
■des poèmes : « Sous-Bois » (1887)
■des nouvelles : « Les Gais Lurons » (1887)

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.