Roses en Picardie

Des fleurs emblématiques de la région !

En boutons ou à peine écloses, drapées dans une robe rouge vermillon ou exposant des pétales à la blancheur immaculée, les roses sont d’éternelles sources d’inspiration. Magnifiées par les poètes, célébrées en musique, ces fleurs ont trouvé en Picardie leur terre d’élection. Et racontent, à leur manière, la richesse et l’histoire de la région.


Rose of Picardy Crédits : AS Flament

« Souviens-toi, ça parlait de la Picardie et des roses qu’on trouve là-bas. Tous les deux, amoureux, nous avons dansé sur les roses de ce temps-là ». A l’instar de dizaines d’artistes de légende avant lui – de Sidney Bechet à Frank Sinatra, en passant par Tino Rossi et The Platters… – ,Yves Montand est tombé, lui aussi, sous le charme des roses de Picardie.

Depuis le Moyen Age, ces fleurs romantiques se sont multipliées en terre picarde. Plantées par la main experte de passionnés – comme les jardiniers de Valloires ou encore Odile Hennebert à Davesnecourt –, elles ont parfaitement su s’adapter à la terre calcaire de Picardie. « Dans notre région, les rosiers s’épanouissent naturellement. Voilà pourquoi ils sont si habilement représentés dans les roseraies picardes, dans les parcs privés comme dans les jardins de l’abbaye royale de Chaalis ou à Rambures… » (Catherine Guévenoux, propriétaire des jardins de Maizicourt).

Des roses au nom célèbre : Jules Verne, jean-Jacques Rousseau, Nélie Jacquemart-André, Alfred Manessier, Henri Matisse…


Rose Henri Matisse Crédits : A.S. Flament

Odes à l’histoire de la Picardie, de multiples roses – à qui l’on a donné le nom d’illustres personnalités – sont nées dans la région. Forte, la rose Jules Verne apparait fièrement campée sur de longues tiges élancées. La rose Jean-Jacques Rousseau, fraîche et distinguée, est plus fragile et semble évoquer les rêveries du promeneur solitaire d’Ermenonville. La Ros’Odile, elle, hésite entre jaune abricoté et rose ensoleillé, quand la rose Henri Le Sidaner diffuse ses subtils arômes en juin dans les ruelles pavées de Gerberoy. Et que dire de la rose Palais impérial de Compiègne ? Sa couleur porcelaine ne serait-elle pas sans rappeler les roses anciennes que se plaisait à humer l’impératrice Eugénie, l’épouse bien-aimée de Napoléon III ?

« Il y a tellement de variétés en Picardie ! La rose est telle une œuvre d’art, elle suit les courants artistiques, évolue selon les modes. C’est ce qui fait le charme de cette fleur. Ses odeurs, ses couleurs, son feuillage… Les roses sont pleines de mystères : tout le monde les aime, se plait à les découvrir et à les sentir ». ( Catherine Guévenoux ).

La Mémoire honorée


Rose de la paix Crédits : A-S. Flament

Grâce à d’habiles horticulteurs, la rose met désormais en scène ses couleurs chatoyantes plusieurs mois dans l’année. Dernière née tirée de l’imagination des jardiniers, une nouvelle rose a été baptisée en mai 2014. Symbole de l’Histoire et d’épisodes douloureux passés, elle célèbre le centenaire de la Grande Guerre, et diffuse un message universel. Son nom : la Rose de la Paix.

Le goût de la rose !

Le caramel à la rose est un petit délice sucré bien picard, né et produit dans l’Oise. On peut le déguster tel quel, sur une fine tranche de pain grillé, ou bien sur une crêpe (ou deux…). Il peut également être utilisé, bien sûr, pour confectionner des pâtisseries.

La rose, sentinelle de la vigne.

La rose est une précieuse auxiliaire de la qualité du champagne picard, rosé ou non … Les rosiers sont sensibles aux mêmes maladies que la vigne (notamment le mildiou), et sont généralement attaqués plus tôt, ce qui permet à nos vignerons de réagir, et de traiter la vigne avant qu’il ne soit trop tard. Qui se promène en été sur les coteaux de Château-Thierry peut observer les belles sentinelles, rosées, le plus souvent…

Le nom de la rose.

Un moment important dans la vie d’une nouvelle rose, c’est celui où l’on décide du nom qu’elle portera. Il semblerait que ce soit l’Impératrice Joséphine qui, amoureuse de ces fleurs, a été la première à donner son nom à un rosier. Les roses picardes sont régulièrement baptisées en hommage à des célébrités locales, nationales ou internationales… Dans le désordre, Jean Jacques Rousseau, Jules Verne, Alfred Manessier, Palais de Compiègne, Hélène Carrère d’Encausse, Yves Rocher, Henri Matisse…

Contributeur(s) initial(ux)

LAVAL Nadine

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.