Rochefoucault, Comtesse Consuelo de

Croix-rouge de Soissons (1900 - 1991)

Ancienne présidente de la Croix Rouge du comité de Soissons, la comtesse Consuelo de la Rochefoucault a consacré sa vie aux combattants et à la famille en présidant ou créant de nombreuses associations de bienfaisance.


Château de Villeneuve Saint-Germain Crédits : Châteaux de l'Aisne
 

Née le 18 décembre 1900 à Tours en Indre-et-Loire, décédée le 31 octobre 1991 à Villeneuve Saint Germain.
 
Consuelo, Jeanne Marie, Solange, Charlotte de Maille de la Tour Landry est la fille du Duc de Maille de la Tour Landry et de Marthe De Wendel. En 1921, elle épouse le Comte Olivier de la Rochefoucault et s’installe à Soissons puis dans le château de ses beaux parents à Villeneuve Saint Germain quand il fut reconstruit. De ce mariage naîtront dix enfants.

En 1922, elle fonde le comité de la Croix Rouge de Soissons dont elle devient présidente en 1925. De 1930 à 1939, le comité organise un centre de soins et la formation de personnel sanitaire. En 1939, elle crée et dirige l’hôpital Croix Rouge Saint Félix à Courmelles qui comprend 100 lits pour les soldats blessés ainsi qu’une cantine à la gare de Soissons pour le passage des militaires. A partir de 1940, elle organise accueil, ravitaillement, soins et réconfort pour les réfugiés, les prisonniers, les déportés. Elle apporte aussi une aide précieuse aux évadés français et alliés en fournissant vêtements, laisser-passer et faux papiers. De même, elle met en place un service de soin pour la population locale, le ramassage de lait pour les nourrissons. A la Libération, elle ouvre des postes de secours et d’infirmerie, un centre d’accueil. Elle va même rechercher à Dachau des déportés. Elle organise la première journée du sang à Soissons. Après la seconde guerre mondiale, elle organise la dépistage radiographique des élèves de l’arrondissement de Soissons, crée un centre aéré pour jeunes enfants à Saint Crépin. Elle fonde l’association « Aide aux mères de familles ». Pendant de longues années, elle impulse son dynamisme au comité soissonnais de la Croix Rouge. En 1985, elle est toujours présidente de ce comité, présidente du comité départemental de lutte contre le cancer, présidente pour l’arrondissement du comité national de l’enfance, présidente de la Société Mutualiste de Villeneuve St Germain, présidente du Comité du Vieux Soissons et membre de nombreuses instances.

Honneurs

Elle est titulaire de nombreuses décorations : médaille Vermeil de la Croix Rouge Française en 1941, Croix de Guerre en 1942, Médaille d’Honneur de la Croix Rouge en 1948, médaille de la Défense passive en 1951, chevalier de l’Ordre de la Santé Publique en 1952, médaille d’argent de la Famille Française en 1957, chevalier de l’Ordre National du Mérite en 1963, chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur en 1968, Mérite agricole en 1975, Croix d’Officier dans l’Ordre National du Mérite en 1981, Plaquette de la Reconnaissance de la Croix Rouge en 1985 et médaille de la Ville de Soissons. Le conseil municipal de Soissons du 8 avril 1993 lui rend hommage dénommant une rue en bordure de la rue Pépin le Bref « Rue de la Comtesse Consuelo de La Rochefoucault, Ancienne Présidente de la Croix Rouge du Comité de Soissons de 1925 à 1985 ».

 

LA COMTESSE CONSUELO DE LA ROCHEFOUCAULT par « Picardia », publié le 12/03/10

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.