Racine, Jean

Dramaturge (1639-1699)

Cet orphelin débute ses études à Beauvais et les poursuit à l’abbaye de Port-Royal où il reçoit une éducation janséniste. Bon courtisan et auteur dramatique génial, il exprime la richesse des passions humaines avec une économie de mots impressionnante.


racine1-f294d-13c1e.jpg - racine1-f294d-13c1e.jpg

Racine est né à La Ferté-Milon le 22 décembre 1639.

Son père, contrôleur du grenier à sel de La Ferté-Milon et de Crépy-en-Valois, une charge importante à l’époque, décède alors que Jean Racine n’est âgé que de trois ans. Sa mère est morte en couches lors de la naissance d’une fille prénommée Marie.

Il est recueilli par ses grands parents et débute ses études à Beauvais. A la mort de son grand-père, Racine suit sa grand-mère, Marie des Moulins chez les « Solitaires » du couvent de Port-Royal, dans la vallée de Chevreuse. Jean Racine y rejoint sa marraine, l’abbesse. Il reçoit une solide éducation janséniste : selon un précepte religieux original et avec un large enseignement culturel.

Fort de ce bagage intellectuel, il monte à Paris en 1660, est pensionné par le roi en 1664. Il en devient l’historiographe officiel en 1677. Il se brouille en 1665 avec Molière puis s’attaque à Corneille.

Il se marie à Montdidier avec la fille d’un Trésorier des finances d’Amiens.

En bon courtisan, il ne néglige pas sa position mondaine, sous la protection de Colbert puis de Mme de Maintenon (Saint-Cyr). Cela ne l’empêche pas de défendre ses amis de Port-Royal.

Reçu à l’Académie française en 1673, il meurt en 1699.

Racine et la Picardie

Le promeneur curieux cherchera en vain la maison natale de Racine, rue de la Pêcherie, sur la façade de laquelle s’exposent les armes de sa famille, d’azur, au rat et au cygne d’argent .

Racine revint à La Ferté Milon de manière épisodique, afin de rendre visite à sa jeune sœur, Marie, dont la maison, située 1, rue Racine, est désormais occupée par la M.J.C.
La ville célèbre plutôt l’enfant que l’écrivain au travers d’une sculpture, placée au bas de la ruelle pavée des Rats. Cette statue de Jean Racine enfant, a été réalisée en 1910 par Louis-Auguste Hiolin.


Racine enfant à la ferté Millon - Statue de Racine enfant à La Ferté Milon Crédits : CRDP d'Amiens

Un musée Jean Racine est situé au bas de la vieille ville, au 2 rue des Bouchers. Il s’agit là de la maison de Marie des Moulins, grand mère de l’écrivain, dans laquelle celui-ci vécu ses premières années.

Y sont conservés, divers document concernant la vie du tragédien (actes de baptême, éditions originales de ses œuvres), des objets (bustes, statues de bois …), des œuvres d’art.


Musée Racine à la ferté Millon - Musée Racine à la Ferté Milon Crédits : CRDP d'Amiens

Beauvais, la ville où Racine a fait ses études, lui a érigé une statue


Statue de Racine à Beauvais - Statue de racine à Beauvais Crédits : Didier Raux / Région Picardie

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; CRDP Picardie

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.