Nicolas, Marie

Peintre (1845 - 1903)

Peintre remarquée, elle s’affirme dans des portraits d’enfants et des illustrations de livres. Elle expose régulièrement au Salon de la société des artistes français. Elle-même, puis son fils, font don à Villers-Cotterêts de nombreux tableaux et dessins.


Marie Joséphine NICOLAS est née le 25 juillet 1845 à Villers-Cotterêts. Elle est la fille de Pierre-Joseph NICOLAS, fonctionnaire au dépôt de mendicité du département de la Seine, installé au château François 1er, et de Marie NIVELET. Elle vit ses premières années à Villers-Cotterêts avant de suivre ses parents à Paris où son père a été nommé Chef de bureau à la Préfecture de Police. Remarquant les dons de leur fille, ses parents la confient à Charles Josuah CHAPLIN, peintre d’origine anglaise, qui lui enseigne le dessin.

Le 25 septembre 1871, elle épouse à Paris Antoine DRAPIER, conducteur des Ponts et Chaussées, lui aussi né à Villers-Cotterêts. Son père Charles-Joseph DRAPIER était employé au dépôt de mendicité, comme l’avait été le père de Marie NICOLAS. A la retraite, il se retira à Villers-sur-Fère dans une belle propriété dont Marie NICOLAS, qui aimait s’y rendre et y peindre, héritera après le décès de ses beaux-parents et de son mari en 1891. Elle a un fils, Pierre Charles André, né le 30 janvier 1875 à Paris. Peintre remarquée, elle s’affirme dans des portraits d’enfants et des illustrations de livres. Elle expose régulièrement au Salon de la société des artistes français.

Elle est faite Officier d’Académie en 1887 puis Officier de l’Instruction Publique en 1899. En 1878, le musée de Soissons achète « Les apprêts du Goûter » pour 300 francs. L’auteur explique la modicité du prix par son appartenance au département de l’Aisne. Elle donne à sa ville natale en 1903 avant son décès un de ses tableaux préférés « Avant la Parade ».

Plus tard, son fils se souvenant des vœux que sa mère avait formés pour la réussite du musée Alexandre DUMAS, dont elle était membre fondatrice, fera don à la ville de Villers-Cotterêts de toiles, dessins et croquis qu’elle avait réalisés.

Parmi ses œuvres : Le Livre déchiré, Le Goûter, Le Collier de Perles, Portrait de Mme N, Avant la Parade, Persuasion, Le Rosaire, Joie maternelle, Il était une fois, Une pensionnaire des Dames zélatrices, Au pillage, Qui vivra, verra.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.