Musée de la nacre et de la tabletterie à Méru

Souvenir d’un artisanat

Le musée de la nacre et de la tabletterie de Méru perpétue le souvenir d’une ancienne activité artisanale originale qui fit la richesse de la commune.


Musée de la nacre et de la tabletterie de Méru - Vue intérieure d’une salle du musée de la nacre et de la tabletterie de Méru. Crédits : CRDP d'Amiens

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, Méru était la capitale mondiale du bouton de nacre.

La tabletterie est pratiquée à Méru dès le XVIIe siècle. L’activité est minutieuse. Au XIXe siècle l’activité est en plein essor et la variété des produits est impressionnante, des jeux aux nécessaires de toilette, en passant évidemment par les boutons.

La production est achetée par les marchands parisiens.

Au XXe siècle, la concurrence des matériaux synthétiques et l’évolution des habitudes de vie font disparaître le marché de la nacre qui ne reste plus qu’un souvenir à Méru.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.