Monuments des Basques

Des Basques étaient en première ligne pour défendre les positions françaises dans l’Aisne.


Monument des Basques - Oulches la vallée Crédits : Région Picardie

Ils venaient des Landes, des Pyrénées. Pour la plupart, c’était des paysans. Beaucoup sont tombés au combat, d’abord sur le plateau de Craonne, en septembre 1914 et jusqu’en 1916, puis sur le chemin des Dames, en 1917. La 36e division d’infanterie, qui avait quitté Bayonne en août 1914, participa, en 1918, à l’offensive qui bouta l’armée allemande hors des frontières françaises.

L’obélisque en pierre de 14 mètres, en mémoire du comportement héroïque de la 36e division d’infanterie, est dressé sur le territoire d’Oulches la Vallée, sur la partie est du Chemin des Dames ; il fut inauguré en 1928. Dans l’Egypte antique, l’obélisque était un symbole solaire, sa forme étant en effet censée lui permettre de capter les rayons du soleil, et donc la vie. Au pied du monument, un Basque en costume traditionnel, adossé à l’obélisque, fait face à la vallée en contrebas ; et un paysan, coiffé du béret basque, tenant en main le bâton traditionnel, la makhila, tourne le dos aux lieux de combat, et dirige le regard vers sa terre natale !

Toute une région s’investit dans la création de l’édifice : le projet put être concrétisé en mai 1926, grâce aux souscriptions publiques, aux subventions versées par les conseils généraux des Landes, des Basses et Hautes Pyrénées, par les communes basques (Mont-de-Marsan, Pau, Tarbes, Bayonne, Biarritz, Dax). Les quêtes organisées dans les kermesses du sud-ouest permirent de compléter cet apport financier …

Contributeur(s) initial(ux)

LAVAL Nadine

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.