Mac Orlan (Pierre Dumarchez)

Écrivain et journaliste (1882-1970)

Né à Péronne, Mac Orlan est une figure de la vie montmartroise au début du XXe siècle. Il entre dans la légende avec Le Quai des brumes , son roman le plus célèbre, adapté au cinéma par Marcel Carné. Journaliste, poète, parolier, il a toujours cultivé le mystère de son personnage.


Pierre Mac Orlan

Portrait de l’écrivain Pierre Dumarchez, dit Mac Orlan (1882-1970)
 

Figure de la vie montmartroise au début du XXe siècle, familier du « Lapin Agile » et du « Bateau Lavoir », proche de Max Jacob et d’Apollinaire, Pierre Mac Orlan (1882-1970) est entré dans la légende avec Le Quai des brumes, son roman le plus célèbre, adapté au cinéma par Marcel Carné.

 
Egalement journaliste, poète, parolier, cet homme à l’incomparable allure a toujours cultivé le mystère de son personnage, tissant une toile de secrets sur l’histoire de sa famille et de sa jeunesse. Mac Orlan a également écrit en utilisant de multiples pseudonymes des ouvrages de littérature érotique, et même certains sous son vrai nom, dont La Comtesse au fouet, dont voici une illustration « sage ».


La comtesse au fouet

Mac Orlan et la Picardie

Né à Péronne, dans la Somme, en février 1882, Pierre Mac Orlan est notamment l’auteur de Babet de Picardie.

 
Jean Gabin et Michèle Morgan dans Quai des Brumes

Quai des Brumes

Réalisé par Carné et dialogué par Prévert, Le Quai des Brumes est entré dans la légende du 7e Art

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.