Longue paume

Sport picard

On y jouait à main nue, on y joue aujourd’hui avec une raquette. La longue paume est le sport traditionnel de balle le plus pratiqué en Picardie. De nombreuses compétitions se déroulent au printemps et en été sous l’autorité de la Fédération Française de la Longue Paume, créée en 1821.


Longue paume, début du XXe siècle

La longue paume est sans doute le sport traditionnel de balle le plus pratiqué en Picardie.

Au Moyen Âge, on frappait la balle avec la paume puis, pour se protéger, avec un gant et ensuite avec un battoir tendu de peau pour donner plus de force à la balle. 

Au milieu du XIXe Siècle, la peau, remplacée par des cordes, a donné naissance à la raquette. Les balles sont en liège, de six centimètres environ de diamètre.

Près de 300 compétitions ont lieu le printemps et l’été, sous l’autorité de la Fédération Française de la Longue Paume, créée en 1821.

Les 2500 licenciés et 39 des 40 clubs officiellement répertoriés par la fédération française de ballon au poing, variante de la Longue Paume, sont domiciliés dans le département de la Somme, entre Doullens et Albert. 

Lle 15 août, sur le ballodrome du parc de La Hotoie, à Amiens, se déroule la finale de la Coupe de France.

Le ballon au poing, variante de la longue paume, se pratiquait à Contay, au nord-est d’Amiens, et dans les communes de la région.
Contay

Contay possède son terrain, situé sur la place du village, entre la mairie et le monument aux morts. 

Le matériel

Pour y jouer il vous faut disposer d’une balle. Elle est composée d’une sphère de liège recouverte d’un genre de flanelle : elle pèse entre 16 et 20g. Son diamètre est de 5,5 cm. La raquette, cordée en boyau de mouton ou en nylon, mesure 72 cm de long (2/3 pour le manche, 1/3 pour le tamis).

Le jeu se pratique sur un terrain de 65 mètres de longueur sur 12 mètres de large et rassemble deux équipes de six joueurs chacune. 

Les règles

Pour être mise en jeu valablement, la balle doit franchir, de volée, la distance qui sépare la ligne de tir de la corde. Après mise en jeu, la balle peut être rechassée de part et d’autre, les échanges pouvant se poursuivre soit de volée, soit du premier bond. L’objectif de la longue paume est de faire mourir la balle dans le camps adverse. Ce sont ensuite les joueurs qui, par leur force ou leur adresse, délimitent leurs camps. Deux genres de parties

  • La partie terrée se joue entre 2 équipes de 6 joueurs, en 6 ou 7 jeux, avec « avantage » de 2 quinze au dernier jeu, si les adversaires sont à égalité avant de l’aborder. Dans la partie terrée, la corde constitue uniquement une ligne de service. Dès que la balle est mise en jeu valablement, cette corde est censée ne plus exister.
  • La partie enlevée se joue entre 2 équipes de 4 joueurs, en 5 jeux, avec « avantage » à tous les jeux (écart de 2 quinze). Dans ces parties, la corde tient lieu de filet et continue à jouer ce rôle en permanence. Une ligne appelé « rapport » limite le terrain du seul côté tir (située à 7 m de la ligne de tir). Les parties enlevées peuvent également se jouer entre équipes de 2 joueurs ou individuellement sur des terrains limités des deux côtés. Dans ce cas, une zone neutre de 7 à 8 mètres remplace la corde.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.