Lampin, Isaïe (dit Floréal)

poète picard (1927 - 2007)

Il était mineur et a écrit des poèmes en picard.


Isaïe Lampin, dit Floréal Crédits : Mairie de Souchez
Isaïe Lampin est né le 20 mai 1927 à Souchez et décédé dans la même ville le 3 avril 2007.

Il était mineur et a écrit des poèmes en picard. Il a été intronisé chez les Rosati le 13 novembre 1988 et reçu à l’Académie des sciences et des lettres d’Arras en 1999.
Extraits de quelques poèmes à Floréal Le galibot [...] Es ’ tiote barrettes sus’ tête, es musette à sin dos Avant d’rinter din l’ cache, i soupire un grand cop Ses pétites mains sont moites, sin pétit coeur i bat Dins in pétit momint i sera tout in bas. [...] Em’ lampe [...] Alors nou mineur i l’ prénot aveuc inn’ grante fierté Ele qui n’allot pus l’ quitter pindant inn’ sainte journée Ch’est comme si qui l’avot el’bon diu à s’ chinture l’avot confiance à elle, in l’ véyot su s’ figure. [...] El’ sifflet [...] El’ sifflet, à nou maîte, ch’étot pire qu’un rével, Pour li canter ches heures i n’avot pas sin parel : Pour nous rintrer, sortir, s’assir ou bien s’el’ver, Dins l’tardiole à p’tit pos, tout étot programmé. [...]

Liens

■Em’ lampe
■El’ sifflet, à nou maîte
■L’galibot
www.lavoixdunord.fr

 

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Jcl80

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.