Josquin des Prés

Compositeur, chanteur (1440-1521)

Sa science du contrepoint, ses novations, avec la chanson polyphonique, valent à Josquin Lebloitte dit Josquin des Prés la réputation de plus grand musicien de son époque.


Josquin des Prés peint par Housez Crédits : Ville de Condé

Né vers 1440 à Beaurevoir dans l’Aisne, Josquin des Prés est dans un premier temps chantre à la Collégiale de Saint-Quentin. Par la suite, il reste 20 ans attaché à la chapelle pontificale à Rome, comme chanteur et compositeur, avant de devenir musicien de Louis XII. Sa science du contrepoint en fait le plus grand musicien de son époque. Il reçoit de nombreux hommages de ses contemporains, dont ceux du célèbre poète Pierre de Ronsard.

Après de nombreux voyages en Europe, Josquin termine sa vie comme chanoine à Condé sur Escaut, dans le Nord.

Auteur d’une vingtaine de messes, de motets, mais aussi d’œuvres profanes, il est considéré comme l’un des créateurs de la chanson polyphonique.
Extrait de la partition de la messe de Sainte Virginie Crédits : Wikicommons

Voici, par exemple, le texte d’une chanson un rien libertine, intitulée Baisés moy :

"Baisés moy, baisés moy

Baisés moy, ma doulce amye

Par amour je vous en prie« »Non feray« »Et pourquoy  »Se je faisoie la follie,

ma mère seroit marie« »Vela de quoy ! Vela de quoy !"

Mille regretz en vidéo

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.