Jeux de quille

Les quilles du Ponthieu

En Picardie, les jeux de quille ont pris leur essor dans l’entre-deux-guerres dans la Vallée de la Nièvre . Les quilles du Ponthieu ont des formes et des couleurs originales selon les villages.


Quilles du Ponthieu

Les travaux d’Hélène Trémaud (1964) montrent la présence ancienne des jeux de quilles sous des formes extrêmement diverses sur l’ensemble du territoire français. En 1945, elle recensait ainsi plus de cent soixante-sept variantes de ce jeu, chaque localité présentant ses propres modalités.

Pratiqués surtout dans le Ponthieu, les jeux de quille ont pris leur essor dans l’entre-deux-guerres dans la Vallée de la Nièvre.

Les quilles du Ponthieu ont des formes et des couleurs originales suivant les villages. La boule d’un poids de 5 à 13 kilos est creusée pour pouvoir être saisie avec les doigts.

Le but est d’abattre les 9 quilles du jeu en 3 coups portés de différents axes. La partie se joue sur 3 pas de tir, l’un face à l’un des côtés du carré, les deux autres dans le prolongement des diagonales, et situés de 3 à 5 m des quilles. Celles-ci sont relevées après chaque lancer. Chaque quille abattue à partir des 3 pas de tirs différents apporte 1 point au joueur.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.