Guynemer, Euphrasie (ép. Poisson)

Bienfaiteurs

Armand Poisson lègue tous ses immeuble de l’Aisne à l’État pour créer une fondation Euphrasie Guynemer en souvenir de sa femme. Le lycée agricole et viticole de Crézancy a élaboré une cuvée prestige Euphrasie Guynemer .


Euphrasie Guynemer et Armand Poisson
 

Euphrasie GUYNEMER est l’épouse de Armand POISSON. Elle décède après quelques années de vie commune avec son époux, d’une maladie. Ils n’ont pas d’enfant. Par un testament en date du 24 décembre 1943, Armand POISSON, en mémoire de son épouse fait don à l’Etat de tous ses immeubles situés dans le département de l’Aisne pour la création et l’entretien d’une fondation dite Euphrasie GUYNEMER, ainsi que tous les meubles et instruments qui s’y trouvent. Ces immeubles sont attribués au ministère de l’agriculture pour y installer des établissements que le ministère jugera le plus utile aux intérêts agricoles de l’Aisne. Il lègue également à la commune de Verdilly une somme de 200 000F et à la commune de Château-Thierry, tous ses livres se trouvant à Verdilly et dans son appartement à Paris, ainsi que le matériel s’y rattachant. En contre partie le portrait de son épouse, Euphrasie GUYNEMER devra être placé dans le château de Verdilly. Le lycée de Crézancy a élaboré une cuvée prestige « Euphrasie GUYNEMER ».

 

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Vos commentaires

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.