Galland, Antoine

Docteur théologal et traducteur (1647 - 1670)

Docteur théologal, orientaliste, numismate et antiquaire du Roi, il est surtout connu pour sa traduction des Mille et une nuits .


- Antoine Galland

Portrait du premier traducteur des Mille et Une Nuits .

« Ce qu’il y a, c’est que cet ouvrage de fariboles, me fait plus d’honneur dans le monde, que ne le ferait le plus bel ouvrage que je pourrais composer sur les médailles, avec des remarques pleines d’érudition, sur les antiquités grecques et romaines. Tel est le monde. On a plus de penchant pour ce qui divertit, que pour ce qui demande de l’application, si peu que ce puisse être. » (Journal d’Antoine Galland, 10 juillet 1705)

Son parcours

Né à Rollot en 1646, docteur théologal et pénitencier du Chapitre de Noyon , Docteur de la Maison et Société de la Sorbonne, orientaliste, numismate éclairé. Antoine Galland fit ses études à Noyon puis à Paris. Il accompagna l’ambassadeur Nointel à Constantinople en 1670. Il fut l’Antiquaire du Roi.

On lui doit la première traduction française des Mille et une nuits , dont certains héros tels Aladin ou Ali Baba, deviendront universels.

En 1701, il devint membre de l’Académie des Inscriptions, et en 1709, professeur au Collège de France où lui fut confiée la chaire d’Arabe. Il meurt en 1715.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.