Église de Saint-Martin-aux-Bois

Art gothique de l’Oise

Ce joyau de l’art gothique, bien visible à l’approche du village, se cache, au fur et à mesure qu’on s’en approche, dans l’écrin de l’ancienne abbatiale.


Eglise de Saint-Martin-aux-Bois Crédits : Ministère de la Culture, Base Mérimée, Creative Commons

« Quand on traverse le Plateau picard, on aperçoit une forme qui s’élève au-dessus des champs et des prés ; en approchant du village de Saint-Martin-aux-Bois, la silhouette se précise et annonce la présence d’une église… Si on a la chance de bénéficier d’un temps clair, la lumière qui passe à travers les grandes baies vitrées de l’abside (partie terminale de l’église, à l’est, arrondie ou à pans) donne un air plus léger à cette forme isolée qui domine de très haut les maisons et fermes environnantes.

C’est l’église de Saint-Martin-aux-Bois qui se voit de très loin. Mais lorsqu’on arrive dans le village, elle se fait beaucoup moins visible, cachée au milieu des anciens bâtiments abbatiaux. Il ne faut pas hésiter à franchir la porte fortifiée, comme pour pénétrer dans une demeure privée pour arriver enfin au pied de l’église.

Vraisemblablement construite de 1260 à 1276, sous l’abbatiat d’Hugues de Rouvillers, l’église a des dimensions impressionnantes : 31 mètres de longueur, 18.45 mètres de largeur, le vaisseau central s’élevant à 27 mètres.

L’église de Saint-Martin-aux-Bois est sans conteste un joyau de l’art gothique. »

Kristiane Lemé-Hébuterne, Arnaud Espel, Monique Fatras.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.