Dumas, Alexandre, dit Dumas père

Écrivain et auteur dramatique (1802-1870)

Dumas père, l’auteur des Trois mousquetaires entre autres, est l’un des auteurs français les plus populaires. À ne pas confondre avec Dumas fils, l’auteur de la Dame aux camélias .


- Alexandre Dumas père

Né le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts (Aisne), mort le 5 décembre 1870 à Puys (Seine Maritime)

« Je suis né à Villers-Cotterêts, petite ville du département de l’Aisne, située sur la route de Paris à Laon, à deux cents pas de la rue de la Noue, où mourut Demoutier, à deux lieues de La Ferté-Milon, où naquit Racine, et à sept lieues de Château-Thierry, où naquit La Fontaine ».


- Château d'Haramont Crédits : CRDP d'Amiens

Fils d’un général de la Révolution et de l’Empire, Dumas passe son enfance au château des Fossés (château d’Haramont), au coeur de la forêt de Retz, loué par son père et situé à quelques kilomètres de Villers-Cotterêts.

«  Du plus loin qu’il me souvienne, c’est-à-dire de l’âge de trois ans, nous habitions, mon père, ma mère et moi, un petit château nommé les Fossés, situé sur les limites des départements de l’Aisne et de l’Oise, entre Haramont et Longpré.On appelait ce petit château les Fossés, sans doute parce qu’il était entouré d’immenses fossés remplis d’eau.  »
(Le Meneur de Loups, Alexandre Dumas )

Après la mort précoce du père, la famille Dumas déménage à l’Hôtel de l’épée, rue du général Mangin.

Alexandre Dumas, après une première instruction au collège de l’abbé Grégoire à Villers-Cotterêts, ne quitte la Picardie qu’à vingt ans pour monter à Paris vivre son destin d’écrivain.


- Caricature d'Alexandre Dumas père
Plus tard, alors au fait de la gloire littéraire, Alexandre Dumas se souvient dans ses mémoires de Villers-Cotterêts.

« J’y suis né le 24 juillet 1802, rue de Lormet, dans la maison appartenant aujourd’hui à mon ami Cartier, qui voudra bien me la rendre un jour, pour que j’aille mourir dans la chambre où je suis né, et que je rentre dans la nuit de l’avenir, au même endroit d’où je suis sorti ».

Ce voeux ne sera pas exaucé, la mort le saist à Dieppe, dans la demeure de son fils, en 1870, il est enterré à Villers-Cotterêts.

« C’est un charmant cimetière : plein d’ombre et de fraicheur, on dirait une de ces promenades comme les Anciens en faisait aux portes de leur ville », disait-il.

Aujourd’hui, sur sa tombe, une plaque de marbre informe le visiteur que l’écrivain repose au Panthéon depuis le 30 novembre 2002, année du bicentenaire de sa naissance.


- Musée Alexandre Dumas à Villers-Cotterêts Crédits : CRDP d'Amiens

Dans la ville, sa maison natale est toujours visible.

En 1904, un Musée Alexandre Dumas est créé par la Société historique de Villers-Cotterêts. Après huit déménagements, ses collections se sont installées, dans un bel hôtel particulier contemporain de l’écrivain, au 24 rue Demoustier.

On peut y apercevoir, outre des portraits peints et sculptés, des objets ayant appartenus aux trois Dumas - Alexandre, son père et son fils -, ainsi que de nombreux documents manuscrits originaux.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; CRDP Picardie

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.