Dubois, Robertine (épouse Bocquillon)

Bienfaitrice (1814 - 1893)

Une rue de Seboncourt rend hommage à Robertine Dubois, mécène post-mortem d’une maison de retraite et de secours.


Plaque de la rue Robertine Dubois Crédits : CIDFF
 
Née le 5 novembre 1814 à SEBONCOURT et décédée en 1893 à PARIS.

Marie Catherine Robertine DUBOIS épouse, le 21 juin 1836 à Seboncourt, Pierre Joseph Médard BOCQUILLON. Veuve, demeurant à Paris, elle lègue, par testament en date du 18 février 1890, la somme de 200 000 francs pour la fondation d’une maison de retraite et de secours, spécialement affectée aux vieillards des deux sexes, pauvres, malades et infirmes de sa commune natale de Seboncourt. les conditions de ce leg : que cette maison soit desservie par des religieuses, qu’une messe soit dite à perpétuité à dater de son décès et chaque mois pour le repos de son âme et celle de son mari dans l’église de Seboncourt, et qu’une plaque soit apposée sur la maison. Elle décède en 1893.
 

Robertine Dubois par « Picardia », publié le 17/03/10

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.