Deutsch de la Meurthe, Suzanne

Bienfaitrice (1892-1937)

Infirmière bénévole pendant la première guerre mondiale, Suzanne Deutsch de la Meurthe fut la bienfaitrice qui permit la renaissance de Moÿ-de-l’Aisne : reconstruction, implantation de la Société Industrielle de Moÿ. Le collège de Moÿ porte le nom de la bienfaitrice de la commune. 


Suzanne Deutsch de la Meurthe Crédits : Adermas
 

Suzanne Deutsch de la Meurthe (1892-1937) et la reconstruction de Moÿ-de-l’Aisne
 
Suzanne DEUTSCH de la Meurthe fut la généreuse bienfaitrice qui participa à la renaissance de Moÿ-de-l’Aisne. Tout débuta lors de sa rencontre avec un jeune soldat venant de Moÿ, Germain TESTART. Ce dernier fut hospitalisé à Biarritz en septembre 1914, alors que Mlle DEUTSCH était infirmière bénévole. Elle fit de ce jeune soldat son filleul de guerre. Une fois la guerre terminée, Suzanne DEUTSCH est venue voir les parents de Germain TESTART qui étaient logés dans des baraquements Elle fut marquée par les décombres qui étaient les seules traces du village antérieur.

Il s’ensuivit un grand nombre de réalisations 

  •  l’installation du service des eaux,
  • la construction de 20 logements pour les familles nombreuses,
  •  la construction d’un centre d’hygiène et de bains douches,
  • l’installation d’un terrain de sport et d’une salle de gymnastique,
  •  la construction de 16 logements au Chemin Guisois.

Suzanne DEUTSCH a également permis l’implantation d’une usine sur l’emplacement de l’ancien château. La Société Industrielle de Moÿ fut fondée le 1er février 1928 et elle entra en activité en juillet 1929. Depuis 1999, le collège porte le nom de la bienfaitrice de Moÿ.

Suzanne Deutsch est aussi une des pionnières de l’aviation. Elle est la confondatrice de l’Aéroclub de l’Aisne, et marraine de l’aéroport de Roupy.

 

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Adermas

Vos commentaires

  • Le 30 janvier 2016 à 16:02, par C. Chaumie En réponse à : Deutsch de la Meurthe, Suzanne

    Bonjour,
    Je viens de lire le nom de mme de la Meurthe dans un article (sur l’avion Goëland) de « souvenirs envolés » de Raymond Boiteux publié en 1947 sous l’égide de l’aéro clud de l’Aisne. Je viens de découvrir quelle femme extraordinaire et méconnue elle a été.

    Merci pour votre texte

    C. Chaumien

    Répondre à ce message

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.