Coppée, François

poète et auteur dramatique (1842-1908)

Sa collaboration avec les poètes du Parnasse et son patient labeur de journaliste, de bibliothécaire et d’archiviste le conduisent finalement à l’Académie française.


François Coppée - François Coppée

Tout jeune, François Coppée fut expéditionnaire au ministère de la Guerre. Il écrivit des poésies dans des petites revues, collabora au Parnasse Contemporain .

Attaché à la Bibliothèque du Sénat en 1869, il devint archiviste du Théâtre français de 1872 à 1883.

Il abandonna le journalisme en 1884 lors de son élection à l’Académie française.

Il fut président d’honneur de la Revue Picarde .

Il fréquenta la côte picarde, notamment Mers-les-Bains. Il aurait séjourné à la villa « Les Violettes » sur l’esplanade.

Au Parnasse contemporain , Coppée rencontre Leconte de Lisle, José-Maria de Herédia, Verlaine, Mallarmé, Catulle Mendès, Dierx, Valade

Ces auteurs, réunis dans le Parnasse contemporain publié en 1866 par le célèbre éditeur Lemerre, ne le sont plus dans l’édition de 1871. Mallarmé est taxé d’hermétisme, Verlaine traité de communard, Charles Cros, lui, prend ses distances.

Le Parnasse s’accroche à la rigueur, au beau vers, à la richesse de la rime. Catulle Mendès, François Coppée, Sully Prudhomme plaisent : le vers sonore et rythmé, la simplicité directe des images ne troublent ni le public ni la presse. Cette poésie statique aura ses adeptes jusqu’à la guerre de 1914, elle reste à côté de la vie, en marge de l’époque.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; Agence Régionale du Patrimoine de Picardie

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.