Château de Laversine

Laversine, château refuge et lycée...

Construit sous la Renaissance, le château de Laversine est racheté en 1874 par le baron Gustave de Rotschild. Son fils Robert y accueille des soldats blessés pendant la Grande guerre. Réquisitionné par les troupes d’occupation pendant la seconde guerre mondiale, le château sera rendu à la Fondation Rothschild, il abritera les orphelins de la Shoah (OSE), et ils y seront formés.
Il accueille aujourd’hui un lycée.


Château de Laversine

Historique du Château des Hayes, dit de Laversine à Saint-Maximin (Oise).

Sous la Renaissance, le Château de Laversine appartenait au Comte Vasco de Souza, héritier d’une riche lignée portugaise. Ce dernier était l’un des compagnons François 1er, qui vint au moins deux fois par an à Laversine.


François 1er Crédits : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Francis1-1.jpg

Le château aurait été financé par François 1er, qui aurait fait inscrire à la porte d’entrée une phrase au sens (à peine) caché « Tout à la fin Suze » : les Suze en seront propriétaire jusqu’en 1578. Le domaine est ensuite vendu au Châtelet de Paris.

Le chateau se dégrade au fil des siècles, et Louis Joseph de Bourbon en décide la démolition le 25 mai 1782.

En 1852, le duc d’Aumale, contraint à l’exil, met en vente le domaine.


Duc d’Aumale Crédits : http://www.asce-chantilly.com/portraits/aumale.html

Le 25 janvier 1874, le Baron Gustave de Rothschild achète le domaine. A cette époque, Gustave, fils de James de Rothschild (président des Chemins de fer du Nord) était administrateur des Chemins de fer du Nord.


Gustave de Rothschild Crédits : http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_rothschild35.htm

Le château actuel a été construit pour Gustave de Rotschild par Alfred – Philibert Aldrophe (1834 – 1895), architecte de la Ville de Paris. « En 1865 Alfred – Philibert Aldrophe devient architecte du Consistoire : il réalise la grande synagogue, rue de la Victoire ; la maison consistoriale, 17 rue Saint-Georges, 1876 ; la synagogue de Versailles, 1886 ; la synagogue d’Enghien-les-Bains, 1889. En 1870, il entre en contact avec les Rothschild, notamment Gustave et Edmond Rothschild pour qui il construit, entre autre, le séminaire israélite, 9 rue Vauquelin et l’école israélite, 29 avenue Ségur.
Il est l’un des architecte les plus importants de la communauté juive de la fin du XIXe siècle. Son cabinet se situait à Paris, au 16 avenue Trudaine ».

Source : http://catalogue.mahj.org/collec.php?q=col&o=7ie9M9334yR6dVUb

La famille Rothschild recevait à l’hôtel de l’avenue de Marigny à Paris, et au Château de Laversine, pendant que le baron et ses deux frères dirigeaient la Banque familiale de la rue Laffite, à Paris.

Robert de Rothschild (fils de Gustave de Rothschild) hérite du domaine en 1912 ; il y accueillera les soldats blessés de 1914-18. Dès 1921, Robert de Rothschild, avec son ami Moïse de Camondo, sera membre du conseil d’administration de l’Union centrale des arts décoratifs et de la Commission du musée qui est présidée par David David-Weill de 1923 à 1938. David David – Weill était également Président Fondateur, depuis 1927, de la Société des amis de la Tour à Saint-Quentin en Picardie.

Source : http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/nissim-de-camondo/archives-986/exposition-dossier-1034/dessins-d-orfevrerie-de-l-atelier/le-baron-robert-de-rothschild-1880

La Seconde Guerre Mondiale est déclenchée, la famille Rothschild quitte le château, réquisitionné par l’armée allemande, les carrières voisines étant utilisées pour le montage des V1. Le château sera, à la fin de la guerre, un refuge pour les soldats américains.

A la fin des hostilités, le château abandonné sera rendu à la Fondation Rothschild, il accueillera et formera les orphelins de la Shoah (OSE).

Après avoir été collège d’Enseignement professionnel, puis lycée, le château de Laversine est aujourd’hui propriété du Conseil Régional de Picardie, et abrite le lycée professionnel Donation de Rothschild.

Source : http://www.saintmaximin.eu/info-histoire.php
http://rothschild.lyc.ac-amiens.fr/frontend/index.php?page=histoire

Contributeur(s) initial(ux)

D’ALMEIDA, Franck ; LAVAL Nadine

Vos commentaires

  • Le 15 juillet 2015 à 19:06, par JOLY En réponse à : Château de Laversine

    Bonsoir,je me permet de vous contacter afin de savoir si il y à une possibilité de connaitre la liste ou les noms des soldats Américains qui sont venus résider au Chateau de Laversines et combien de temps ils sont restés,je suis surtout intéressée à partir du mois d’aout 1944..

    Par avance je vous remercie sincèrement.
    XXXMichèle JOLY

    Répondre à ce message

  • Le 16 août 2015 à 09:15, par Grégoire DESMAZES En réponse à : Château de Laversine

    Bonjour,
    Pendant la guerre de 14, mon grand père, Jean Lavagne d’Ortigue a été affecté en tant qu’officier à Laversine. J’ai retrouvé dans mes papiers une lettre de mon grand père à la baronne de Rothschild la remerciant de ce qu’elle avait fait pour les soldats blessés. Merci de me confirmer, si c’est possible, son séjour à Laversine et de m’indiquer les fonctions qu’il occupait.
    Je vous en remercie par avance

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars 2016 à 21:52, par Delavacquerie En réponse à : Château de Laversine

    Bonjour,je suis alle a l,Ecole Dans CE chateau pendant trois and,j’y ai appris Mon metier,que j,ai exerser pendant 45 and,j’en ai garde de tres bond souvenirs,je l’ai en remercie beaucoup,enseignants merveillux.

    Répondre à ce message

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.