Château de Chantilly

Petit château - XVIe siècle, Grand château - XIXe siècle

Le château de Chantilly est élevé sur un rocher au milieu des eaux de la Nonette. Le petit château est un chef d’oeuvre de la Renaissance, le grand château est une construction réalisée pour le duc d’Aumale au XIXe siècle. Il y installe ses splendides collections et lègue l’ensemble sous le nom de musée Condé.


Château de Chantilly - Château de Chantilly Crédits : CRDP d'Amiens

A Chantilly, dans le département de l’Oise, à une heure de la capitale parisienne, le visiteur peut visiter l’un des plus beaux châteaux et parcs paysagers de France. Pour le château, comme pour son parc, il convient d’employer le pluriel.

Le Petit Château, ou Capitainerie, élevé par Jean Bullant pour le Connétable Anne de Montmorency, est un chef-d’œuvre inspiré de la Renaissance italienne.

Le Grand Château, reconstruit par Honoré Daumet au XIXe siècle, s’inspire de ce style.

Le pavillon de Manse s’inscrit dans le dispositif hydraulique du parc du château.

L’environnement et le parc


Château de Chantilly - Château de Chantilly Crédits : CRDP Picardie

Élevé sur un rocher au milieu des eaux de la Nonette, le château de Chantilly est parfois comparé à un château de la Loire à 40 kms de Paris. Le vaste parc de 115 hectares a été dessiné par Le Nôtre à la fin du XVIIe siècle.

Lorsque le visiteur passe la grille d’entrée du château, après avoir longé le grand canal, l’immensité du domaine s’offre à sa vue. Celui-ci est découpé en plusieurs ensembles. Chantilly possède quatre jardins différents, un jardin français, l’œuvre de Le Nôtre, qui date du XVIIe siècle, le petit parc, qui lui est postérieur, un jardin anglo-chinois, aménagé à la fin du XVIIIe siècle, et enfin un jardin anglais dessiné par l’architecte Victor Dubois en 1817.

Histoire du château

D’abord forteresse médiévale, le château appartient ensuite à la puissante famille des Montmorency qui entreprend de grands travaux de rénovation au XVe et au XVIIe siècles, puis aux Condé.


Château de Chantilly - Château de Chantilly Crédits : CRDP Picardie

Au XVIIIe siècle vient le temps des embellissements, puis du vandalisme révolutionnaire.

Finalement, c’est duc d’Aumale, dernier fils du roi Louis-Philippe qui en hérite. Lorsqu’il revient en France après plus de vingt années d’exil, il s’attelle à un projet qui lui tient à coeur, reconstruire le château de Chantilly, tronqué.

Le duc d’Aumale engage à cette fin l’architecte Honoré Daumet et l’essentiel des corps de bâtiments est achevé en 1882. Quatre années plus tard, suite au vote de la loi du 22 juin 1886, comme tous les membres des anciennes familles régnantes, le duc d’Aumale, pourtant rallié à la République, est expulsé du territoire français.

Le prince, au soir de sa vie, lègue le domaine et ses collections à l’Institut de France à condition que l’ensemble soit conservé en l’état.

Le musée Condé

Le grand Château abrite le musée de Condé :

Plus de 1000 peintures, 2500 dessins de l’École française, 2500 gracures, des chefs d’œuvre de la peinture italienne et de nombreuses œuvres des Écoles du Nord...Et l’impressionnante collection de livres et de manuscrits du duc d’Aumale, l’un des plus grands bibliophiles de son temps : 30000 livres dont 12000 imprimés anciens, 1500 manuscrits.

Parmi ces chefs d’oeuvre, Les très riches heures du Duc de Berry , des frères Limbourg.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia ; CRDP Picardie

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.