Chanel, Coco

Styliste et femme d’affaire (1883 - 1971)

Coco Chanel sait que l’émancipation de la femme passe par la libération du corps de la femme du corset et autres contraintes. Elle a su à merveille naviguer avec le « Tout Paris » pour construire son empire.


Coco Chanel - Portrait de Coco Chanel Crédits : Horst (Creative Commons)

Née en 1883, morte un dimanche de 1971, Gabrielle Chanel, dite Coco Chanel, « qui était d’un autre siècle », selon l’écrivain Edmonde Charles-Roux, a pourtant révolutionné le sien : en apportant aux femmes le confort, l’aisance réservée à la garde-robe masculine, elle a contribué à leur émancipation. Elle a vécu en Picardie à Compiègne et à La Croix-Saint-Ouen.

C’est là qu’elle est initiée à la fréquentation du « Tout Paris » et qu’elle réalise ses premières créations qui vont révolutionner la mode féminine du XXe siècle. Elle y développe une entreprise de tissage à son nom où elle fait réaliser en exclusivité ses plus fameuses étoffes de fantaisie.

Elle ouvre un atelier de modiste à Paris en 1909 où défile tout le milieu des courses : ses chapeaux, d’une étonnante simplicité contrastent déjà avec les « tourtes » et les « ridicules bibis » des élégantes de l’époque... C’est en 1913 qu’elle ouvre une boutique à Deauville, en Normandie, et propose aux femmes ses premiers tailleurs de jersey.

Mécène, Chanel remet à Diaghilev, directeur de la troupe des Ballets russes, son premier chèque.

Son histoire est jalonnée de créations-phares : du célèbre N°5, le premier parfum lancé par un couturier, devenu un parfum de légende, à la robe noire et à l’incontournable tailleur de tweed.

La Société Chanel

« Une femme qui gouverne sans parlement depuis plus longtemps qu’un ministre. Une femme qui doit prendre quatre cents décisions par an, et dont les arrêtés ont force de loi, hors des frontières de notre pays... » Ce portrait de Coco Chanel par la princesse Bibesco, montre la vocation d’empire industriel et commercial de la Maison Chanel.

La société Chanel, fidèle à la Picardie, y possède aujourd’hui trois sites de production (parfums, cosmétiques et accessoires).

Depuis 1984, l’Allemand Karl Lagerfeld en assure la direction artistique.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.