Cauvin, Jean dit Calvin

Fondateur français de la Réforme (1509 - 1564)

Après avoir voulu se destiner à la prêtrise, Calvin fait des études de droit, s’intéresse à la littérature puis rejoint la Réforme en 1534. Il est à l’origine du Calvinisme, courant de pensée théologique.


Jean Calvin

Né à Noyon, en 1509, dans une famille aisée, Jean Cauvin, dit Calvin se destine d’abord à la prêtrise. Il étudie finalement le droit, s’intéressant également de près à la littérature. Il passe à la Réforme en 1534 doit quitter la France après l’affaire des Plaquards.

Il attire ainsi près de lui, en Suisse, d’autres picards comme son cousin le Noyonnais Pierre Robert, dit Olivétan, dont la traduction de la bible fut publiée en 1535. A travers les écrits de Calvin se dessine la théologie de la Réforme, fondée sur trois affirmations :

la souveraineté de Dieu qui s’exerce partout et sur toute sa création, humains compris.

l’homme n’est sauvé, justifié, que par la seule grâce de Dieu , par le moyen de la foi en Jésus-Christ.

l’autorité de la Bible est souveraine en matière de foi et de règle de vie. L’autorité de la Bible est placée au dessus de celle de l’Eglise.

Calvin deviendra Pasteur de Genève et des réformés français jusqu’à sa mort en 1564.

En traduisant son Institution de la Religion Chrétienne en français dès 1541, il a contribué à fixer la langue française, alors en pleine évolution. Par ailleurs, cette traduction fait de l’ouvrage le premier livre de théologie systématique traduit en langue vernaculaire et non plus en latin.

La fin de sa vie sera attristée par les guerres de religions qui éclatent en France malgré ses avis contraires.

Le Musée Jean Calvin à Noyon

Le Musée a été créé par la Société d’Histoire du Protestantisme Français lors de la reconstruction de la ville après 1918. Il s’élève à l’emplacement de la maison natale de Jean Calvin (1509-1564).

Quatre sections composent le parcours : la jeunesse et la formation de Calvin - l’imprimerie, la Bible et la Réforme - Calvin à Genève - la Réforme en France aux XVIe et XVIIe siècles.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.