Carmen, de Jean Pierre Limosin

Projeté à la Mostra de Venise, le film Carmen a été tourné en Picardie.


Carmen, de Jean-Pierre Limosin - Natacha Régnier et Tibi Crédits : JP Limosin

Carmen est un singe, plus précisément un Bonobo, cousin du chimpanzé et de l’homme.

Le film

Cette femelle bonobo, élevée dans un centre de recherche sur le langage par des chercheurs japonais, fugue ... Elle rencontre Mercier, jeune cadre à la recherche d’un emploi, et aux prises avec l’univers impitoyable des tests d’embauche d’une multinationale. Les routes du singe et de l’homme se croisent, et l’épouse enceinte de Mercier se prend d’affection pour Carmen.... Mais la présence du singe est encombrante, et Mercier tente, en vain, de se débarrasser de Carmen. Il songe à la noyer, sur un étang brumeux de Picardie, la barque se renverse, et c’est le singe qui sauve Mercier. Carmen est récupérée par ses ’éleveurs’, mais elle ne supporte pas la séparation d’avec Mercier et sa femme. Le bébé, une petite fille, naît, et tous trois s’embarquent pour le Japon, pour sauver Carmen, qui souffre d’une grave dépression. Happy end !

Film animalier ? Anthropomorphisme de l’animal ? Certes pas. Il s’agit d’une fable subtile autour d’une rencontre improbable entre deux espèces, les humains et les singes, que pas grand-chose ne sépare, sinon quelques gènes, et quelques problèmes de communication...

Qu’avons-nous à apprendre des singes ? Et qu’ont les singes à apprendre de nous, les humains ? Ce sont les questions que pose le metteur en scène, Jean-Pierre Limosin. Les réponses sont suggérées, non sans humour : à voir, ou revoir, la scène où Carmen et Mercier passent la nuit dans un hôtel, disons, particulier, et où les couples homme/femme, et homme/singe s’observent, le lendemain, avec stupéfaction ! Qu’apprennent-ils ensemble, l’homme et le singe ? La méfiance, puis l’acceptation et le respect des différences, la tendresse. 1,6% seulement de leur code génétique distingue l’homme du chimpanzé..

.
Carmen, de Jean-Pierre Limosin - Tibi et James Thieree Crédits : JP Limosin

Anecdotes de tournage

Désiré et Michèle, les dresseurs de ’l’actrice’ Tibi, qui tient le rôle de Carmen, soulignent la difficulté de tourner avec les animaux, notamment avec les bonobos, intelligents, affectueux, mais obstinés et têtus. Plusieurs heures de tournage ont été perdues, acteurs et techniciens au ’chômage technique’, parce Tibi avait décidé de se faire la belle... au sommet d’un arbre ; pompiers, grande échelle, et Désiré a pu récupérer la fugueuse.
Lors de la scène de l’étang, Tibi n’a pu surmonter sa peur de l’eau, et a du être doublée par sa soeur, Clara. Et au cours de cette même scène, fatiguée, sans doute, énervée, Tibi a gravement mordu la chef-opératrice. Direction, hôpital !
Michèle commente, en confidence : « Le pire, ce sont les tournages auxquels participent à la fois nos bonobos, et des enfants » !

Au générique, James Thieree (petit-fils de Charlie Chaplin) et Natacha Régnier (Mercier et sa femme), Dominique Reymond, Kaori Tsuji, et Tibbi, dans le rôle de Carmen. Réalisation : Jean-Pierre Limosin. Image : Caroline Champetier. 2005.

Contributeur(s) initial(ux)

LAVAL Nadine

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.