Branly, Édouard

Branly Edouard, physicien (1844 - 1940)

Le physicien Édouard Branly invente en 1890 les radioconducteurs qui permettent à Marconi de faire traverser l’Atlantique, sans fil, à la première dépêche. La télégraphie sans fil (TSF) vient de naître.


Edouard Branly - Édouard Branly Crédits : IDphines

Né à Amiens en 1844, Édouard Branly fait ses études au lycée de Saint-Quentin . Il est admis à l’Ecole Normale Supérieure en 1865, où il a notamment pour professeur Louis Pasteur.

Son doctorat de sciences est consacré aux phénomènes électrostatiques dans les piles.

Il est nommé chef de laboratoire à l’École Pratique des Hautes Études en 1869 puis directeur adjoint du Laboratoire de Physique de la Sorbonne en 1874. C’est à l’Institut Catholique qu’il passe la plus grande partie de sa carrière.

Il obtient en 1882 le doctorat de médecine avec une thèse sur le dosage de l’hémoglobine et le traitement des malades anémiés, discipline qu’il pratique, parallèlement à ses recherches et à son activité de professeur.


Edouard Branly dans son laboratoire - Édouard Branly dans son laboratoire

Les travaux de Branly sur les radioconducteurs et la « télémécanique » (qui préfigure la télécommande) lui valent une élection à l’Académie des Sciences en 1911, sa « rivale » étant Marie Curie.

Sa mort, en 1940, donne lieu à des obsèques nationales.

L’épopée de la première dépêche T.S.F.(Télégraphie Sans Fil)


Tube à limaille de fer servant de poste récepteur TSF - Tube à limaille de fer servant de poste récepteur TSF

Pendant cinq ans, Branly travaille sur la transmission de l’influx nerveux au niveau des synapses, ce qui le conduit à étudier les contacts électriques imparfaits. Il utilise des empilements de billes métalliques, puis de limaille. Pendant cinq ans, il ne fera tout d’abord aucun rapprochement entre ses résultats et la possibilité d’utiliser le tube à limaille comme détecteur d’ondes électromagnétiques, puis en 1895, il écrit :
« Récemment, pour répéter les expériences de Hertz, plusieurs auteurs ont eu recours aux tubes à limaille dont j’ai fait connaître en 1890 et 1891 les variations de résistance par les courants de haut potentiel »

En effet, depuis que Hertz a prouvé l’identité de la lumière et des « rayons électriques », de nombreux savants cherchent à les utiliser pour transmettre de l’information à distance. Deux problèmes se posent, celui de trouver un récepteur ou résonateur capable de répondre à une série d’excitations (en effet un message est composé d’une suite d’informations élémentaires) et celui d’amplifier suffisamment le signal pour qu’il puisse parcourir de grandes distances.

En 1884, Calzecchi avait découvert qu’un tube rempli de limaille de fer peut servir à détecter les ondes électriques. En 1890, Branly va plus loin, il pense que rien ne s’oppose à la transmission dans l’atmosphère d’ondes à grandes distances. Il met au point ses radioconducteurs (appelés à tort « cohéreur ») : sorte de tube de verre remplis de limaille de fer placée entre deux tiges conductrices. Le système est isolant lorsqu’il n’est soumis à aucun champ électromagnétique et conducteur s’il est placé sous l’influence d’une « décharge électrique à distance ». Pour transmettre une série de « décharges à distance », il faut faire cesser la radio-conductivité entre chaque décharge avec un frappeur automatique qui tape sur le tube, disperse la limaille et fait donc cesser la conduction.

Marconi tirera parti des travaux de Branly : le 29 mars 1899, la première dépêche de Marconi traverse l’Atlantique : « Phare de Trinity House à Edouard Branly Institut Catholique de Paris »


Première dépêche à avoir traversé l’Atlantique sans fil - 1899 - Première dépêche a avoir traversé l'Atlantique sans fil - 1899 Crédits : IDphines

Les expériences sont interrompues pendant quelques temps sur l’opposition d’une compagnie de télégraphie sous-marine, ce qui ne décourage pas Marconi. Ce dernier rend hommage à Branly en 1912 en lui proposant la direction technique de la société de T.S.F. qu’il veut créer en France. Branly refuse, il préfère poursuivre ses recherches.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.