Basquin, Yvonne

Résistante (1903 - 2000)

Fondatrice de l’association A.D.N.(Assistance au devoir national) à Soissons, Yvonne Basquin consacre sa vie au secourisme.


Crédits : CIDFF

Née le 20 janvier 1903 à Villeneuve Saint Germain, décédée le 17 novembre 2000 à Soissons, elle est la fille de Joseph Arsène Basquin et de Valentine Ernestine Coez.

Elle est receveuse des Postes.

Formée au secourisme, elle fonde la section de Soissons de l’ADN en 1939.

Son métier et son implication associative la conduisent, en 1940, à s’engager dans la Résistance, comme agent de liaison et comme secouriste.

John Califus, militaire américain, ayant été capturé par les Allemands, « un homme vêtu de l’uniforme américain », se présenta le 31 août 1944 dans l’après-midi au capitaine Alain, responsable de la résistance à Soissons, pour demander des renforts aux abords de Vic. Des volontaires partirent en camions par la nationale 31, et devinrent après Pontarcher, la cible de deux chars allemands camouflés dans les bois de Chassis. Dès que l’alerte fut donnée à Soissons, les secours s’organisèrent rapidement. Mlle Basquin rassembla son équipe des ADN. Malheureusement, la première ambulance sauta sur une mine dans le virage précédant le bois. Dès 1945, Mlle Basquin fit ériger un monument en bordure de la nationale 31 en mémoire de ces martyrs. Après la Libération, « la dame du monument » s’implique totalement dans le secourisme, multipliant les formations dans le grand public mais aussi dans les usines, à travers les cours des sauveteurs secouristes du travail. Elle est présidente fondatrice de l’association départementale de la protection civile en 1975.

Honneurs
Elle est nommée officier dans l’Ordre National du Mérite, officier du Mérite Social et reçoit la médaille de la Reconnaissance Française pour services rendus au pays en 1946, la médaille d’or de l’Ordre de l’Union Nationale de Protection Civile...

La ville de Soissons lui rend hommage, le 19 décembre 2003, en baptisant de son nom la voie de contournement du LEP Le Corbusier.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.