Arcy-Sainte-Restitue

Un petit village, une sainte, un miracle et une ancienne nécropole.


Arcy-Sainte-Restitue Crédits : Creative commons

Arcy-Sainte-Restitue est un petit village à 7 kilomètres de Fère-en-Tardenois. L’église Saint Martin abrite les restes de la sainte Restitue. La légende raconte que le Seigneur Enguerrand, de retour des Croisades, passa par Arcy avec le châssis contenant les restes de la sainte. Le fardeau devint soudain trop lourd à porter et fut posé par terre. On entendit une voix proclamant : « C’est ici ma demeure » et une source jaillit, un rosier fleurit.

Le Seigneur fit bâtir une église pour abriter les restes de la sainte et ensuite retourna chez lui à Coucy.

Le village devînt lieu de pélérinage et l’eau de la source avait la réputation de guérir les maux de folie, de la peau ... Pendant longtemps le châssis resta vide.

Récemment, des os furent retrouvés quand un crucifix tomba d’un mur et cassa. Ils furent reconnus comme faisant partis des restes de la sainte Restitute et remis dans son châssis, resanctifiés par l’évêque de Reims.

Les parents de Paul et Camille Claudel se marièrent à l’église Saint Martin d’Arcy-Sainte-Restitue.

En 1922, d’importantes fouilles révélèrent l’existence d’une nécropole très ancienne. Des pièces en argent (épées, fibules, etc.) sont exposées au musée de Saint Germain-en-Laye.

Contributeur(s) initial(ux)

Picardia

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sur cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.